Les enjeux liés à au développement durable et à la protection de l’environnement ne cessent de faire l’actualité. Le secteur du bâtiment est de plus en plus conscient des axes d’amélioration à mettre en œuvre dans ce domaine. Cela passe d’ailleurs par le choix des matériaux. L’utilisation de matériaux biosourcés s’inscrit donc dans cette démarche.

 

Un matériau biosourcé, c’est quoi ?

 

Les matériaux biosourcés sont issus de la biomasse végétale ou animale comme le prévoit la norme NF EN 16575. Ils sont de plus en plus utilisés pour l’architecture durable et l’architecture écologique notamment pour réaliser l’isolation thermique.

Ils sont généralement utilisés dans une démarche de protection de l’environnement, car ils permettent de réduire les émissions carbones. Toutefois, les matériaux biosourcés ne sont pas forcément synonymes de matériaux naturels puisqu’ils sont souvent transformés.

Pour que le projet incluant ce type de matériaux soit le plus durable possible, il faut choisir des produits biosourcés locaux.

materiaux-biosources-construction

 

 

Pourquoi utiliser des matériaux biosourcés ? Les avantages

 

Les matériaux biosourcés présentent de nombreux avantages sous différents aspects. En effet, ils bénéficient de qualités indéniables telles que :

  • la performance thermique ;
  • la faiblesse de leur empreinte carbone ;
  • la qualité de vie des occupants ;
  • la réduction des coûts d’énergie notamment en termes de chauffage ;
  • l’impact social et le développement économique du territoire.

 

Les différents types de matériaux biosourcés

 

Il existe de multiples types de matériaux biosourcés. En effet, certains peuvent être utilisés pour réaliser l’isolation tandis que d’autres vont prendre la forme de béton biosourcé, de peinture ou de colle.

De même, les panneaux de cloisonnement peuvent aussi être fabriqués en matériaux biosourcés.

Les matériaux biosourcés prennent également la forme de systèmes intégrés préfabriqués ou de composites plastiques.

 

Les principaux matériaux biosourcés

 

De nombreux matériaux biosourcés sont proposés sur le marché. Il peut s’agir de chanvre, d’ouate de cellulose, de lin ou de laine de mouton. Néanmoins, les principaux matériaux biosourcés sont le bois, le liège et la paille.

 

Le Bois

 

Que ce soit sous forme de laine de bois ou de panneaux en fibres, le bois est un matériau biosourcé très prisé car il peut être utilisé pour l’isolation intérieure et extérieure.

Il offre de très bonnes performances en matière d’isolation thermique mais aussi phonique.

Toutefois, quand il se présente en vrac il peut être nécessaire de le traiter contre la moisissure avec des produits chimiques. Cela réduit donc l’intérêt de recourir à ce type de matériaux dans une logique de protection de l’environnement.

 

Le liège

 

Les panneaux de liège tout comme les rouleaux sont fabriqués à partir d’écorce de chêne liège ou de bouchons de liège. Ils ont pour principale destination l’isolation du bâtiment notamment le plancher et les combles.

Le liège peut aussi prendre la forme de granulats qui sont de très bons isolants thermiques du bâtiment.

Résistants au feu et à l’humidité, les granulats de liège peuvent être assez chers, surtout que le liège est souvent importé.

materiaux-biosources-paille

 

La paille

 

La paille est également un matériau biosourcé très intéressant. On peut la retrouver sous différentes formes :

  • en botte elle est principalement utilisée pour le remplissage des murs et de la toiture ;
  • en vrac pour le revêtement de la façade ;
  • en panneau de paille compressée pour réaliser les différents travaux d’isolation.

Recourir à la paille pour une construction biosourcée permet d’obtenir facilement l’accord des assurances, car sa mise en œuvre nécessite l’application de règles professionnelles strictes. De plus, il s’agit d’une ressource facile à trouver en local dont le coût est raisonnable.

Toutefois, pour une isolation performante, il faudra souvent appliquer une couche épaisse de paille ce qui va accroître la largeur des murs.

Les matériaux biosourcés doivent encore gagner en notoriété. En effet, malgré les avantages qu’ils offrent – économie d’énergie, développement durable, qualité de vie, etc.- ils restent encore méconnus du grand public. Les encouragements du gouvernement pour des constructions plus saines en faveur de l’environnement devraient donner davantage de visibilité aux matériaux biosourcés.

Share This