Parmi les matériaux isolants naturels, on retrouve la paille. L’isolation paille n’est pourtant pas un réflexe. On y pense rarement. Pourtant, l’isolation de la maison avec de la paille présente de nombreux avantages. Il faut cependant bien se renseigner sur les contraintes qu’elle implique pour y pallier dès la conception du projet d’architecture écologique ou de rénovation.

 

Les différentes formes de la paille pour isoler une maison

 

La paille est un isolant naturel qui se présente sous différentes formes :

  • en vrac pour être incorporée dans le béton ;
  • en blog pour réaliser l’isolation d’une maison en ossature bois ;
  • en botte pour l’isolation des murs par exemple.

 

Les différentes techniques d’isolation avec de la paille ?

 

isolation-paille-construction

 

Plusieurs techniques d’isolation permettent d’utiliser de la paille comme matériau isolant que ce soit dans le cadre d’une construction neuve ou d’une rénovation.

Tout d’abord, l’isolation des murs peut se réaliser de deux manières. Dans une construction neuve, la paille est installée dans l’ossature bois avant d’être recouverte par des panneaux de contreventement. Cette technique ne pouvant pas être employée dans le cadre d’une rénovation, on y préfère l’isolation par l’extérieur.

Il est également possible d’isoler le toit avec de la paille. Les bottes de paille sont alors placées entre les éléments de la charpente.

L’isolation paille est aussi utilisée pour isoler le sol des combles. Il faut cependant vérifier au préalable que le parquet est en mesure de supporter le poids des bottes de paille qui sont posées de manière très serrée.

Quelle que soit la technique utilisée, la paille est un matériau inflammable et qui peut s’altérer sous l’effet de l’humidité. Il est donc nécessaire de prévoir d’une part un parement, et d’autre part un système de drainage, des murs de soubassement ou un enduit de protection.

 

Les avantages de l’isolation en paille

 

L’isolation en paille offre de nombreux avantages. En effet, il s’agit d’un matériau :

  • écologique : le niveau d’énergie grise nécessaire à sa production est très faible et la paille est entièrement biodégradable ;
  • accessible car peu coûteux ;
  • durable avec une durée de vie de plus de 100 ans ;
  • performant en termes d’isolation phonique ;
  • performant en termes d’isolation thermique ;
  • hydrorégulateur ;
  • non toxique en cas d’incendie.

 

La paille comme matériau isolant : Quels sont les inconvénients ?

 

isolation-paille-materiau

 

Bien que les avantages de l’isolation paille soient nombreux, il est important d’en connaître les inconvénients.

Il s’agit d’un matériau isolant volumineux qui peut avoir tendance à attirer les rongeurs.

Par ailleurs, la paille est un matériau inflammable dont les performances peuvent être altérées à cause de l’humidité. Il faudra notamment veiller au stockage de la paille durant la construction de la maison, afin de la protéger au maximum de l’humidité.

 

Quel est le prix d’une isolation en paille ?

 

La paille en elle-même est très accessible puisque le prix de la botte de paille est aux alentours de 5 euros. Pour une isolation en blocs de paille, il faudra compter environ 35 € le mètre carré.

Toutefois, ces prix ne tiennent pas compte du prix du parement inflammable et des équipements contre l’humidité.

Le prix de l’isolation paille par un professionnel quant à lui dépend de la méthode utilisée, de la surface à isoler et des matériaux utilisés. Il est conseillé de demander plusieurs devis avant de faire votre choix.

Pour financer ce type de travaux, vos clients peuvent solliciter des aides financières comme le crédit d’impôt isolation, les aides de l’Anah ou encore un éco-prêt à taux zéro.

 

L’isolation avec de la paille est un moyen économique d’isoler une habitation. Cet isolant biosourcé est cependant plutôt réservé aux constructions neuves. Pour bénéficier de ses avantages, il est important de bien suivre les règles d’installation.

Share This