L’avènement du numérique dans la vie de chaque individu continue de bousculer les codes afin d’améliorer le quotidien. En pleine mutation, l’immobilier voit l’évolution de ses bâtiments ne plus s’effectuer selon les critères classiques d’aménagement, d’équipement et d’emplacement. Dorénavant, le bâtiment intelligent s’impose comme une nécessité pour répondre aux besoins des utilisateurs. Il prend en compte l’ensemble des services numériques disponibles de manière à assurer une parfaite connectivité de l’architecture réseau et des équipements. Un moyen idéal pour favoriser le confort de chacun, la sécurité des lieux, la gestion énergétique, tout comme le traitement des informations liées au bâtiment.

 

Bâtiment intelligent définition : le numérique au service de l’humain

 

C’est en collaboration avec l’Alliance HQE-GBC et l’alliance Smart Building que le ministère de la Cohésion des territoires a établi un cadre de référence pour accompagner les professionnels du bâtiment et de l’immobilier dans la transition numérique. Il a pour but de déterminer un concept collaboratif pour une définition commune du bâtiment intelligent au travers de différents thèmes :

  • Favoriser la qualité de vie : apporter une interopérabilité des services numériques pour répondre aux demandes et aux attentes des utilisateurs.
  • Environnement numérique : réaliser des bâtiments configurés pour intégrer un nombre grandissant d’objets connectés utiles au quotidien.
  • Confort et productivité : proposer des installations adaptées pour éviter les problèmes de connexion internet aussi bien dans le milieu professionnel que chez les particuliers.
  • Sécurité informatique : assurer la protection les données personnelles, ainsi que des systèmes techniques du bâtiment contre d’éventuelles cyberattaques.
  • Évolution et mise à jour : favoriser la mise en place d’infrastructures numériques évolutives au sein des bâtiments pour lutter contre le risque d’obsolescence et diminuer les coûts de remise à niveau.

 

Comment ça marche ?

 

batiment-intelligent-definition-maison

 

Avec l’interconnectivité qu’entraîne le numérique, l’atout emblématique du bâtiment intelligent est sans conteste le contrôle à distance, aussi appelé domotique. Les différents appareils communiquent entre eux au sein d’un logement, permettant ainsi de les commander et les programmer depuis un smartphone ou une tablette. En cas d’anomalie ou sur simple demande, le système envoie une notification à la manière d’une alarme lors d’une intrusion chez son propriétaire.
Très pratique lorsqu’on a oublié d’éteindre la lumière, d’enclencher la machine à laver ou autre, la maison connectée offre une large sélection d’options pour un environnement parfaitement contrôlé :

  • Éclairage
  • Chauffage et climatisation
  • Alarmes
  • Volets électriques
  • Portails
  • Ordinateurs
  • Télévisions
  • Appareils ménagers…

 

Le bâtiment connecté : la solution pour faire des économies d’énergies durables ?

 

Le parfait contrôle des infrastructures d’un bâtiment est également un facteur déterminant pour réduire les dépenses énergétiques et favoriser une démarche plus écologique. Il procure des informations en temps réel sur les habitudes de consommation et facilite la réalisation d’ajustements pour les réduire. À la période hivernale, il est très facile de programmer son chauffage pour qu’il soit éteint en journée et se remette en marche quelques minutes avant le retour du travail ou des enfants de l’école.
De nombreuses startups françaises collaborent avec les professionnels de l’immobilier pour intégrer de nouveaux services digitaux et technologies dans les infrastructures de demain. Sur le plan de la sécurité, le bâtiment intelligent offre un niveau encore jamais égalé. Entre les alarmes paramétrables à distance et les notifications, il devient aisé de garder un œil sur sa maison en temps réel. En cas d’absence prolongée, il est également possible de simuler sa présence au travers d’une activation de l’éclairage et des volets.

 

Le bâtiment intelligent, mieux qu’un anti-virus classique ?

 

batiment-intelligent-definition-cybercrime

 

Seule ombre au tableau, la menace de la cybercriminalité et la protection des données individuelles. Peut-on être certain que les informations personnelles, les habitudes de consommation et autres ne sont pas utilisées à des fins lucratives ou publicitaires au travers des objets connectés ? Mais surtout, que se passerait-il si un malfaiteur prenait le contrôle du système qui régit les lieux ?
Il s’agit d’un point sur lequel les concepteurs d’applications et les professionnels de la construction travaillent d’arrache-pied afin de fournir des solutions pérennes et efficaces.

Aussi bien dans le cadre du travail que dans le domaine privé, le bâtiment intelligent se profile comme une solution durable et évolutive pour améliorer la qualité de vie de ses habitants. Le large choix et l’interconnectivité des produits et services numériques engendrent un parfait contrôle sur l’environnement pour une personnalisation optimale. Sécurité, confort, écologie, gestion énergétique, autant de progrès qui vont continuer de s’affiner au cours des prochaines années.