Continuons notre exploration des 5 Mega Trends de la construction qui marqueront Batimat 2021 avec la 3ème : la productivité. Si cette notion ne vous est pas encore familière, les Mega Trends sont des challenges majeurs qui orientent l’innovation et auxquels les acteurs de la filière doivent s’adapter. Ces 5 tendances ont été identifiées à partir de la dernière édition de l’événement, en 2019, qui réunit les professionnels du secteur sur l’intégralité de la chaîne de valeur.

 

Après le climat et l’environnement, les innovations et échanges des acteurs mobilisés en 2019 ont permis d’identifier une troisième Mega Trend : la productivité !

Les acteurs de la construction poursuivent leur transition digitale et intègrent de nouvelles technologies. En 2021, la filière voit sa productivité augmenter avec l’utilisation du BIM sur toute la chaîne de valeur du bâtiment, grâce notamment aux efforts de promotion de l’ambassadeur du BIM du gouvernement depuis 2014. La robotisation fait son chemin à l’atelier comme sur le chantier pour combler rapidement l’écart de productivité qui s’est creusé entre les acteurs de la construction et ceux de filières industrialisées allant jusqu’à 127% en 2018.

Face à ce constat, les professionnels se mobilisent afin de développer des solutions accessibles de maquette numérique, dont les services de modélisation de Snapkin présentés à Batimat 2019. La construction Hors Site, qui permet d’augmenter sensiblement la productivité du chantier, de 50 à 70% d’après l’Observatoire Construction Tech, y a également fait l’objet d’un village dédié ainsi que d’un espace de conférence. Principal lieu de rendez-vous pour l’innovation dans la construction, Batimat 2019 accueillait également les startups qui souhaitent faciliter la transition digitale des PME et TPE de la construction comme l’application Alobees pour les chantiers.

A ces nombreuses initiatives privées s’ajoutent une forte mobilisation publique, notamment en faveur de la transition digitale des PME et ETI françaises avec le lancement du plan BIM 2022 par le PTNB. De plus, la crise sanitaire, malgré un impact profondément négatif sur l’activité de la filière, aura au moins contribué à accélérer le passage au numérique, pour les professionnels comme les particuliers. Autant d’éléments qui font de la productivité une des 5 Mega Trends de l’édition 2021 de Batimat.

 

 

La Méga Trend Productivité : qu’est-ce que cela implique pour Batimat 2021 ? Et entre temps ?

 

Si la productivité est un challenge global pour le secteur de la construction, il est également très personnel : chaque entreprise fait face à ses propres problématiques de productivité et tente d’y répondre avec les outils à sa disposition. C’est pourquoi le programme de Batimat 2021 sera construit en collaboration avec les professionnels directement engagés dans des processus innovants en faveur de cette thématique. L’objectif ? Faire l’expérience de toutes les solutions et innovations disponibles pour trouver la réponse la plus adéquate à ses besoins.

Mais deux années s’écoulent entre les deux éditions de Batimat, et l’innovation ne s’interrompt pas. Heureusement, vous pouvez vous tenir informer sur les tendances et les nouvelles solutions du secteur sur les différentes plateformes qui prolongent l’expérience Batimat : le site web et les articles du blog du salon, les réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn), des conférences et séminaires en collaboration avec nos partenaires, et des tables rondes digitales mensuelles.