Les objets connectés ne sont pas réservés aux gadgets qui peuvent égayer notre quotidien. L’internet des objets ne cesse de se développer et le secteur du bâtiment n’y échappe pas. Les bâtiments connectés se multiplient et pour cause. Ils présentent de nombreux avantages.

 

Qu’est-ce qu’un bâtiment connecté ?

 

Un bâtiment connecté est dit intelligent, car de nombreux capteurs permettent de collecter des données et de les exploiter de manière à améliorer le confort des occupants et à faciliter les opérations de maintenance.

Il va donc au-delà des systèmes GTB (Gestion Technique de Bâtiment) qui fonctionnent en silo.

En effet, le bâtiment connecté a pour objectif de faciliter la communication de la data au sein du bâtiment lui-même, mais aussi avec les applicatifs externes éventuels.

Le bâtiment connecté peut prendre la forme d’un smart building c’est-à-dire d’un bâtiment à énergie positive ou d’un smart home qui est une maison individuelle.

De manière générale, le bâtiment permet de contrôler et d’automatiser la gestion :

● des ouvertures comme les portes et les volets ;

● de l’énergie (éclairage, chauffage, température de la piscine, etc.) ;

● des ressources telles que l’eau avec l’arrosage automatique.

 

batiment-connecte-iot

 

 

Bâtiment connecté : Domotique ou IoT ?

 

La présence de domotique ne suffit pas à qualifier un bâtiment de connecté. En effet, il ne s’agit pas seulement de contrôler à distance, mais bien de piloter le bâtiment dans son ensemble pour assurer confort et sécurité aux personnes qui l’occupent.

C’est pour pourquoi l’intelligence artificielle (IA) qui fait partie intégrante de l’IoT également appelé internet des objets, fait toute la différence. Les données permettent à l’IA d’apprendre et donc de progresser pour prendre des décisions sans l’intervention de l’être humain.

Ainsi, l’utilisation de l’IoT permet de proposer davantage de services comme par exemple pour la maintenance prédictive.

 

La maîtrise de la consommation énergétique, l’enjeu numéro 1 du bâtiment connecté

 

Les bâtiments sont à l’origine de 44 % de la consommation énergétique sur le territoire français.

Dès lors, afin de s’inscrire dans la volonté de s’orienter vers une croissance verte et de respecter les normes imposées par la loi sur la transition énergétique, il est devenu essentiel de construire des bâtiments capables de gérer leur consommation comme dans un bâtiment passif.

Les bâtiments à énergie positive connectés sont d’ailleurs mis en avant par les promoteurs qui parviennent à intégrer le surcoût engendré par la technologie dans leurs frais. Ainsi, les acheteurs bénéficient de tous les avantages sans voir le prix du bien augmenter.

De plus, les bâtiments connectés permettent aux gérants des réseaux de gaz et d’électricité de mieux contrôler la consommation. De même, les fournisseurs d’énergie peuvent proposer des offres personnalisées à leurs clients.

La performance énergétique offerte par les bâtiments connectés est donc essentielle.

 

batiment-connecte-domotique

 

Pourquoi choisir un smart building ?

 

Outre, la maîtrise de la consommation énergétique, un smart building présente de nombreux avantages :

  • isolation des bâtiments ;
  • gestion et maintenance des systèmes de ventilation ;
  • centralisation des commandes sur smartphone ;
  • gestion des thermostats et de la climatisation ;
  • contrôle de la télévision ;
  • etc.

Tout cela est notamment permis par l’intégration de l’IoT.

 

Quelques chiffres sur les bâtiments connectés

 

Le marché des smart buildings est en pleine expansion. Il est ainsi estimé qu’il représentera 225 milliards de dollars d’ici 2026.

Les sources de motivation des promoteurs pour construire des bâtiments connectés sont principalement les économies permises sur les coûts (44%) et la satisfaction client (22%). Vient ensuite la maintenance dont les opérations sont simplifiées (19%).

L’engouement pour les bâtiments connectés s’explique donc par leurs performances énergétiques, mais aussi par la qualité de vie qu’ils offrent. Confort et sécurité sont alors au centre des préoccupations de l’internet des objets. Il est cependant envisageable d’aller encore plus loin, en faisant appel au Thinking Building qui est doté d’une intelligence artificielle prédictive.

Share This