La préparation de chantier peut être vue comme une étape rébarbative qui fait perdre du temps. Et pourtant, il n’est pas question de la négliger. Cette période charnière, entre le dossier de consultation et l’exécution des travaux en tant que tels, permet de cadrer le projet. Bien qu’elle se déroule sur une période courte, la préparation de chantier nécessite de respecter un certains nombres d’étapes et de réaliser de multiples démarches administrative comme la déclaration ouverture de chantier.

 

Quelle est la durée de la période de préparation de chantier ?

 

La durée de la période de préparation de chantier est indiquée dans le Dossier de Consultation des Entreprises (DCE).

Si un délai légal minimum d’un mois est imposé pour que l’entrepreneur puisse établir le Plan Particulier en matière de Sécurité et de Protection de la Santé (PPSPS), le Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP) prévoit quant à lui :

  • une période de deux mois pour les marchés publics ;
  • une période de trois mois pour les marchés privés.

En tout état de cause, cette durée dépend de la spécificité de chaque chantier.

 

preparation-chantier-planning

 

La préparation de chantier, les étapes à respecter

 

Quel que soit le type de chantier envisagé, huit étapes essentielles sont à respecter dans le cadre de la préparation de chantier :

  1. l’inventaire des effectifs et de matériels utiles au chantier précisant leurs spécificités et leur temps d’immobilisation ;
  2. le choix des intervenants ;
  3. la sélection des matériels et la préparation de leur livraison sur les lieux du chantier ;
  4. la commande des outils non disponibles en interne ;
  5. la constitution du stock de matériaux ;
  6. l’obtention des autorisations administratives ;
  7. la préparation des voies d’accès ;
  8. l’installation de la base de vie.

 

La préparation contractuelle : qui fait quoi ?

 

La préparation d’un chantier ne s’improvise pas, et chacun a un rôle à jouer.

Le maître d’ouvrage constitue l’équipe de préparation de chantier et programme le projet et signe le contrat de chantier. Il va ainsi travailler avec le maître d’œuvre, les contrôleurs techniques et si le chantier l’exige le coordinateur sécurité et protection de la santé.

De son côté, le maître d’œuvre a pour mission la conception du projet. Cela comprend l’établissement du plan technique, mais aussi la rédaction du dossier de consultation, du CCAP, des bordereaux de prix, etc.

D’autre part, l’entrepreneur qui va intervenir pour la réalisation des travaux va préparer le chantier de manière à respecter le cahier des charges, les délais et les règles de sécurité pour ses salariés.

preparation-chantier-travaux

 

Quelles sont les démarches administratives à accomplir lors de la préparation d’un chantier ?

 

Pour bien préparer un chantier, certaines démarches administratives doivent être réalisées. Ce sera notamment le cas de la Déclaration d’Intention de Commencement de Travaux (DICT), de l’attestation d’assurance décennale, de l’information des riverains en cas de survol possible de leur propriété par un moyen de levage ou bien encore du plan de recollement des réseaux et ouvrages.

 

Le dossier de préparation de chantier

 

Il appartient à l’entrepreneur de transmettre son dossier de préparation au maître d’œuvre.

Ce dossier doit contenir :

  • le plan d’installation de chantier aussi appelée PIC est un document de référence utile tout au long du chantier. Il démontre la participation de l’entreprise à la phase de préparation de chantier et précise l’organisation du chantier. L’entreprise de gros œuvre doit veiller à ce qu’il comprenne bien le fond de plan, qu’il indique les clôtures et leur hauteur et précise les informations concernant la base de vie ;
  • les plans d’exécution ;
  • le planning de chantier;
  • le PPSPS qui permet de prévenir les risques de chantier.

Il doit également indiquer les effectifs prévus.

 

Le planning d’exécution des travaux

 

Le planning d’exécution des travaux permet de cadencer l’avancée des travaux. Chacun des entrepreneurs sait à quel moment du chantier il doit intervenir, pendant combien de temps et pour quelles tâches.

C’est ce document qui va lui permettre d’estimer le nombre de salariés à affecter au chantier. Cette information aura également une importance pour prévoir une base de vie suffisamment grande.

La préparation de chantier est donc une phase déterminante du projet de construction. Elle implique l’ensemble des acteurs du chantier et prend en compte les aspects réglementaires, contractuels, pratiques, et sécuritaires. Il est donc important d’y attacher un soin spécifique d’autant que la préparation de chantier est la première étape du bon respect des délais.

 

Share This