La maison bois est de plus en plus en vogue. Même les logements collectifs sont davantage réalisés en bois. En effet, la construction bois gagne des parts de marché. La maison en ossature bois est d’ailleurs l’architecture écologique la plus utilisée en France. Dans cet article, nous vous présentons tout ce que vous devez savoir sur la construction bois, des avantages aux inconvénients, en passant par le choix du bois, la durabilité et l’entretien de ce type de construction.

 

 

Qu’est-ce qu’une construction bois ?

 

Une construction bois est un bâtiment généralement à usage d’habitation, dont l’ossature est en bois. On parle ainsi de MOB pour Maison à Ossature Bois. Cette construction bois est réalisée avec des montants en bois de 40 à 60 cm de longueur et de 15 cm d’épaisseur. Un contreventement en panneaux de bois vient consolider la construction. L’isolation peut ainsi être placée directement sur les murs construits en bois.

 

 

La construction bois : avantages, inconvénients et idées reçues

 

Si la construction bois présente de nombreux avantages, elle possède également certains inconvénients dont il faut tenir compte avant d’opter pour ce mode de construction. De même, certaines idées reçues doivent être relativisées voire écartées afin de décider en toute connaissance de cause.

 

construction-bois-maison

 

Les avantages

 

La solution de la construction bois est souvent choisie pour son prix attractif et la rapidité de la mise en œuvre. En effet, une construction bois nécessite moins de fondations et il n’y a aucun temps de séchage à respecter. En termes de prix pour une maison en bois, en fonction de la surface il faut compter en moyenne :

  • entre 24000 € et 48000 € pour 40 m²
  • entre 60000 € et 120000 € pour 100 m²
  • entre 120000 € et 240000 € pour 200 m²

 

Ces exemples montrent qu’entre une MOB en low cost et une construction bois haut de gamme, le prix peut être multiplié par deux. C’est pourquoi, il est recommandé de comparer au moins trois devis pour faire le meilleur choix rapport qualité/prix.

D’autre part, le bois présente le grand avantage d’être très résistant et ce même au feu. En effet, une structure bois aura tendance à mieux résister à un incendie, car le bois est un mauvais conducteur de chaleur, il est composé d’eau et surtout il forme une sorte de croûte à sa surface en brûlant ce qui ralentit énormément la combustion. Une ossature bois résiste donc plus longtemps ce qui permet aux habitants d’avoir le temps d’évacuer et aux pompiers de pouvoir intervenir. Enfin, une construction bois protège davantage l’environnement qu’un autre type de construction car les matériaux employés sont moins polluants et moins radioactifs.

 

Les inconvénients

 

Le bois subit plus fortement les intempéries et les conséquences de l’humidité comme la moisissure. Toutefois, en suivant les conseils pour l’entretien d’une construction bois, l’usure ne sera pas prématurée. Par ailleurs, la construction bois souffre encore d’une image de la « cabane ». Pourtant, les mentalités sont en train d’évoluer notamment grâce aux projets architecturaux modernes qui ont recours à des structures en bois.

 

Les idées reçues

 

Il existe certaines idées reçues concernant les MOB et autres constructions bois que ce soit en bien ou en mal. Ainsi, certains avantages présentés précédemment ne doivent pas être surestimés. Tout d’abord, si une MOB se construit effectivement plus rapidement, le délai moyen entre le début du projet et la livraison est tout de même d’un an. De même, le bois est plus isolant que le parpaing et permet de gagner de la surface habitable car il est moins épais. Mais, le bois n’est pas un matériau isolant a proprement parlé. Seul son pouvoir isolant est supérieur. Ce n’est pas pour autant qu’il se suffit à lui-même. Enfin, pour qu’une construction en ossature bois soit considérée comme écologique, il faut prendre en compte la totalité des matériaux utilisés et tout particulièrement le type d’isolant.

 

construction-bois-maison-resistant

 

Quel type de bois utiliser pour une construction bois ?

 

Pour construire une maison en bois, différents types de bois peuvent être utilisés comme :

  • les bois durs : le chêne qui est relativement coûteux, le hêtre ou l’érable notamment pour les parquets, ou le mélèze qui est très résistant aux intempéries
  • les bois tendres : le pin qui présente une grande robustesse, l’épicéa pour son rapport résistance/poids ou le cèdre pour les bardages

En tout état de cause, il est conseillé d’utiliser du bois local afin de réduire les coûts de transport voire d’importation. De plus, le label PEFC vous garantit que le bois provient d’une forêt exploitée de manière durable.

 

 

Quelle durabilité des constructions bois ?

 

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, une construction bois a une importante durée de vie. En effet, elle est estimée à cent ans. Cela est principalement permis par la standardisation des normes de construction bois ainsi que des matériaux à utiliser. Les traitements certifiés quant à eux permettent de lutter contre les insectes et l’apparition de champignons. Par ailleurs, les revêtements des façades des constructions bois sont réalisés en « double peau » avec un vide d’air et un pare pluie.

 

 

Comment entretenir une construction bois ?

 

Afin d’assurer le bon vieillissement d’une construction bois, certains gestes d’entretien doivent être adoptés. Il faut tenir compte de l’exposition aux rayons UV et à l’humidité mais de manière générale, il est conseillé au choix, d’ :

  • appliquer un mélange d’huile de lin et de térébenthine 1 à 2 fois par an, si possible par temps chaud
  • appliquer une lasure bio tous les 3 à 5 ans ou tous les 8 à 10 ans en fonction de l’exposition au sud ou au nord.

 

La construction bois s’inscrit dans une démarche de protection de l’environnement et de développement durable. Elle est d’ailleurs encouragée par la réglementation. La tendance des maisons bois séduit de plus en plus aussi par son coût moins important.