A quelques semaines de l’ouverture des portes de Batimat 2019 à Paris Nord Villepinte, du 4 au 8 novembre prochain, Bati-Journal TV, partenaire du salon, s’est rendu à Versailles pour observer la métamorphose du quartier des Chantiers. Immersion dans une ville durable.

La requalification du quartier des Chantiers, à Versailles, arrive à son terme. Seront bientôt livrés les bâtiments de bureaux et commerces de Christian de Portzamparc et ceux de logements d’Elizabeth de Portzamparc. Entre ces deux programmes, celui de l’architecte Patrick Bouchain (atelier Construire, Grand Prix de l’urbanisme 2019) avec l’agence Du Cœur à l’Ouvrage, soit la transformation d’une ancienne halle ferroviaire de la gare SNCF Versailles pour en faire le siège de Nature et Découvertes. « Son architecture transfigurera le caractère industriel de l’existant en lui insufflant une modernité joyeuse, paysagère et écologique. Elle s’intégrera parfaitement à la composition urbaine de Versailles et en deviendra même une composante remarquable », se félicite Patrick Bouchain. François de Mazières, maire de Versailles, approuve : « L’architecture en bois, la conception claire de Patrick Bouchain imprimeront une note originale à ce nouveau quartier d’affaires de la ville. » De son côté, Guillaume Loizeaud, directeur du salon Batimat, explique que « la requalification du quartier Versailles-Chantiers et la transformation de l’ancienne ancienne halle SNCF en bâtiment de bureaux aux qualités environnementales fortes sont en phase avec les enjeux et thématiques qui seront explorés lors de Batimat ».

Lien de la vidéo : https://youtu.be/EewboM4W7Cg

Cette modernité joyeuse se matérialise par des cornettes qui animent, côté château, la couverture de la halle, tout en apportant, au sein du bâtiment, la lumière naturelle indispensable dans une construction contemporaine. L’édifice métamorphosé affiche également, sans complexe, sa dimension environnementale. Soit une structure et un habillage tout bois et la mise en œuvre quasiment systématique de matériaux biosourcés ou récupérés. Remarquable, par exemple, le parquet du premier étage récupéré sur un chantier de démolition et mis en place ici après rajeunissement. Le caractère vertueux se retrouve également dans l’ensemble des équipements techniques du projet dont ils sont partie intégrante : ombrière de panneaux photovoltaïques en façade sud, puits canadien pour assurer le rafraîchissement en période de forte chaleur, récupération et utilisation des eaux de pluie… Le tout avec un seul objectif : diminuer le plus possible les consommations, tout en assurant un maximum de confort aux occupants.

Les impressions et le commentaire de Guillaume Loizeaud, directeur du salon Batimat

Partenaire du salon Batimat 2019, Bati-Journal TV a demandé à Guillaume Loizeaud, directeur du salon, quelles étaient ses impressions de la requalification du quartier Versailles-Chantiers et de la transformation d’une ancienne halle SNCF en bâtiment de bureaux aux qualités environnementales fortes – Patrick Bouchain, atelier Construire, avec Bastien Lechevalier, agence Du Cœur à l’Ouvrage. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette transformation est en phase avec les enjeux et thématiques qui seront explorés lors de Batimat, à Paris Nord Villepinte, du 4 au 8 novembre prochain.

Lien de la vidéo : https://youtu.be/VuI6l-M_82M