Très répandue dans le secteur du bâtiment, le contrat de sous-traitance permet à une entreprise de faire appel à un tiers pour exécuter une tâche qui lui incombe. Ce type de contrat peut constituer une opportunité pour développer votre activité. Nous vous livrons toutes nos astuces pour trouver des chantiers en sous-traitance.

 

 

Contrat de sous-traitance : les différents types

 

Pour rappel, la sous-traitance vise à déléguer tout ou partie de la réalisation d’un chantier à un tiers. Très pratiquée dans le secteur du bâtiment, la sous-traitance y est pourtant très encadrée notamment avec l’instauration d’une obligation de livraison et d’une obligation de résultat. C’est pourquoi, les assurances de responsabilité civiles et les assurances de chantier sont très importantes et doivent figurer dans le contrat de sous-traitance mais aussi dans le contrat conclu entre le client final et l’entreprise principale.

En fonction du but recherché par l’entreprise principale qui recoure à la sous-traitance, il est possible de distinguer 3 types de sous-traitance dans le secteur du BTP :

La sous-traitance de capacité qui pallie au manque de temps et de main d’œuvre pour la réalisation d’un chantier. Ce sera notamment le cas lorsque l’entrepreneur principal accepte un nouveau chantier alors que son carnet de commande est plein. Il fera alors appel à un artisan tiers pour garder le contrat ;

La sous-traitance de spécialité est une pratique très répandue dans le BTP car elle permet à une entreprise de répondre à un appel d’offre et/ou de décrocher un chantier alors même qu’elle ne possède pas toutes les compétences en interne. La sous-traitance lui permet ainsi de compléter ses prestations ;

La sous-traitance stratégique quant à elle permet à l’entreprise principale d’avoir une meilleure connaissance du marché en analysant le fonctionnement d’un autre professionnel du secteur qui est en développement et présente une bonne santé financière.

La sous-traitance présente donc certains avantages pratiques pour l’entreprise principale mais aussi pour le sous-traitant. Vous pouvez retrouver un modèle de contrat de sous-traitance en construction qui se compose de conditions générales et de conditions particulières.

 

trouver-des-chantiers-en-sous-traitance-chantier

11 Astuces pour trouver des chantiers en sous-traitance

 

Parce qu’il peut être intéressant pour un professionnel du bâtiment de réaliser des chantiers en tant que sous-traitant, il est important de connaître certains conseils pour trouver des chantiers.

Nous vous proposons 11 astuces pour trouver des chantiers en sous-traitance :

  1. intégrer un réseau de prescripteurs qui pourra vous permettre de répondre à des appels d’offre ;
  2. rejoindre un groupement d’entreprises du secteur BTP ;
  3. nouer des relations avec des professionnels du bâtiment de votre zone géographique qui pourront soit faire appel à vos services ou vous recommander ;
  4. entretenir de bonnes relations avec les autres entrepreneurs sur les chantiers auxquels vous participez ;
  5. fidéliser vos partenaires ;
  6. créer des collaborations avec des architectes et des courtiers de la place ;
  7. mettre en place un site internet pour gagner en visibilité ;
  8. créer un profil sur les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn et Facebook par exemple afin d’entretenir un lien avec vos clients potentiels ;
  9. s’inscrire sur les plateformes de mises en relation des professionnels du BTP ;
  10. entretenir votre réputation car le traditionnel bouche à oreille est encore efficace ;
  11. lire la presse spécialisée pour répondre aux annonces diffusées.

 

La sous-traitance dans le BTP peut être un atout pour développer son activité et prévenir les périodes creuses. Mais peut aussi présenter des inconvénients pour le sous-traitant comme la mauvaise foi de l’entreprise donneuse d’ordres, notamment par rapport au paiement. Les tarifs proposés ne sont pas toujours intéressants du fait d’une concurrence très présente.

 

Share This