Notre monde est confronté à des défis de plus en plus complexes en matière de durabilité. Les surmonter n’est plus une ambition importante, c’est un impératif urgent. Le Groupe Tarkett, un leader mondial des revêtements de sol, engagé dans le développement durable depuis plus de 50 ans, explique ses différentes initiatives produits et industrielles afin de réduire son impact sur le changement climatique, tout en garantissant des espaces sains pour vivre et travailler.


Boucler la boucle pour réduire son empreinte carbone

Parce que les ressources de notre planète sont précieuses, le Groupe Tarkett collecte et transforme les déchets de revêtements de sol en matériaux de haute qualité, qui sont ensuite réintroduits dans ses produits via le programme Restart®

Restart® est un service sans frais** qui permet de gérer les chutes de pose propres d‘installation et les revêtements de sol en fin d’usage*** de manière simple et efficace. A l’issue de la collecte, chaque adhérent reçoit un certificat de traçabilité complet et transparent.

Le recyclage est aussi un moyen pour réduire son empreinte carbone, la transformation des déchets en nouveaux matériaux émettant moins de carbone que les procédés à forte consommation énergétique nécessaires pour extraire et transformer des matériaux vierges. Cela évite également que les déchets ne se retrouvent dans les décharges ou génèrent des émissions de CO2 en étant incinérés.

Tarkett - recyclage

 

Utiliser des matériaux respectueux de la santé des utilisateurs

Pour avoir la garantie de réutiliser des matériaux sains dans un futur processus de fabrication, Tarkett éco-conçoit ses produits selon les principes Cradle to Cradle®* : tous les matériaux sont évalués par un laboratoire indépendant, garantissant la qualité sanitaire et la recyclabilité des produits tout au long de leur cycle de vie.

Par cette méthodologie, Tarkett offre à ses clients une totale transparence sur les aspects sanitaires et environnementaux des matériaux qu’il utilise. Ces informations sont disponibles dans des MHS (Material Health Statements) et dans des FDES individuelles (fiches de données environnementales et sanitaires).

Parce que les phtalates suscitent également des débats scientifiques depuis de nombreuses années, Tarkett a décidé de les supprimer de tous ses revêtements de sol en vinyle depuis de nombreuses années. Les plastifiants utilisés par Tarkett servent à la fabrication des jouets et des contenants alimentaires.

Tarkett matériaux recyclés

 

Choisir des revêtements de sol très peu émissifs pour une meilleure qualité de l’air intérieur

Tarkett est pionnier dans les solutions de revêtement de sol qui émettent des niveaux de COV (composés organiques volatiles) très faibles et ultra-faibles depuis 2011 pour une meilleure qualité de l’air intérieur.

Leurs revêtements de sol ont des niveaux d’émission de COVT de 10 à 100µg/m3 à 28 jours, soit 10 à 100 fois plus performants que ne l’exige la réglementation française (ex. : l’étiquetage A+ exige un taux inférieur à 1000 µg/m3). Ces niveaux sont évalués par Eurofins Gold, une organisation indépendante de test de la qualité de l’air.

 

Le recyclage chez Tarkett en quelques chiffres :

  • 126 000 tonnes

Tarkett a utilisé 126 000 tonnes de matériaux recyclés en 2019, ce qui représente 12 % du volume total des achats de matières premières

  • Objectif de 30 %

L’objectif de Tarkett est d’atteindre 30 % de contenu recyclé dans ses produits d’ici 2030

8 centres de recyclage Tarkett dispose de huit centres de recyclage spécialisés dans le monde entier, son centre de recyclage de textile à la pointe de la technologie est unique en Europe

  • 105 000 tonnes

Tarkett a collecté plus de 105 000 tonnes de revêtements de sol grâce à ReStart® de 2010 à 2019 (revêtements de sol post installation et en fin d’usage : vinyle, linoléum, textile).