Le secteur du bâtiment connaît d’importantes transformations depuis quelques années. Les normes évoluent pour tenir compte de l’impact environnemental des bâtiments, les pratiques et les métiers se digitalisent. La crise du COVID-19 est venue ajouter son lot de transformations notamment du fait de l’évolution des comportements et des habitudes des occupants des logements. La Smart Buildings Alliance qui œuvre activement pour la promotion de la filière des Smart Buildings a soumis ses propres recommandations en septembre 2020.

 

Qu’est-ce que la Smart Buildings Alliance ?

 

Présentation

smart-buildings-alliance-logo

La Smart Building Alliance ou SBA est une association créée en 2012 qui adopte une démarche transversale et fédératrice pour accompagner tous les acteurs du secteur du bâtiment sur la question de la transition numérique.

 

Sa raison d’être

 

La création de la SBA a été motivée par la prise de conscience de constats alarmants.

Entre une urbanisation croissante, et la pollution engendrée par les villes qui sont responsables de plus de 60% des émissions de gaz à effet de serre, en passant par le poids du secteur du bâtiment, il était nécessaire de pouvoir regrouper l’ensemble des acteurs pour prendre des décisions et donner les grandes orientations.

La Smart Building Alliance s’est donc donnée pour mission de “combiner transition numérique et transition énergétique au service de tous les usagers”.

 

Ses membres

 

La SBA compte désormais 460 membres parmi lesquels on retrouve de très grands groupes comme des TPE, mais aussi des organisations gouvernementales.

De plus, les activités des membres sont très variées ce qui permet d’avoir cette vision transversale qui distingue la SBA des autres associations. Sont ainsi membres de la Smart building Alliance :

  • des collectivités locales ;
  • des promoteurs ;
  • des architectes ;
  • des installateurs ;
  • des opérateurs ;
  • des distributeurs ;
  • des équipementiers ;
  • des énergéticiens ;
  • des entreprises de service ;
  • des banques et assureurs ;
  • des grands comptes ;
  • des organismes de formations ;
  • de nombreux syndicats professionnels.

 

Les 3 piliers de la SBA

 

La SBA concentre son activité autour de la promotion de trois piliers : la smart home, le smart building et la smart city.

Elle intervient pour faciliter les synergies entre les différents acteurs qui peuvent permettre de promouvoir et de développer la domotique en France.

Elle met également en avant les avantages du smart building. En effet, ce type de bâtiment permet aux propriétaires de valoriser leur actif immobilier en le rendant attractif pour une vente ou une location. D’autre part, le smart building offre un espace collaboratif et interactif à ses occupants.

 

La mission et les objectifs de la Smart Building Alliance

 

smart-buildings-alliance-batiment

 

La Smart Building Alliance s’est fixée des objectifs ambitieux.

Elle encourage la conception de bâtiments à la fois connectés et performants d’un point de vue énergétique.

Elle souhaite capitaliser sur la mutualisation des connaissances et du savoir-faire de ses membres pour développer le smart building.

Pour y parvenir, elle favorise les synergies et la mise en place de partenariats pour soutenir des projets innovants.

La SBA propose un guichet unique de solutions et encourage la communication de ses travaux et de ceux de ses membres auprès des donneurs d’ordre et des utilisateurs.

L’association assure également une veille informationnelle grâce à la création de groupes de travail.

Elle souhaite mettre en place des labels de solutions agréées pour valoriser encore davantage les architectures qu’elle juge les meilleures.

 

Quelles sont les actions menées par la SBA ?

 

La SBA organise de nombreuses rencontres entre ses membres, ainsi que des commissions d’experts.

Elle entretient également des relations avec les institutions nationales et les organisations internationales.

La Smart Building Alliance rédige aussi des publications afin de diffuser son message.

 

Les 10 recommandations de la Smart Buildings Alliance pour la gestion du territoire post COVID

 

La Smart building Alliance a organisé un séminaire sur la résilience des villes et des territoires face à la crise sanitaire et économique engendrée par la COVID.

Suite à ce rassemblement, la SBA a pu mettre en évidence trois constats majeurs. La ville doit ainsi être durable et désirable, coopérative et inclusive ainsi que servicielle et intelligente.

De ces trois axes ont découlé dix recommandations formulées par la SBA :

  1. développer la culture digitale de l’ensemble des acteurs ;
  2. définir et partager un schéma directeur numérique à tous les échelons du territoire.
  3. s’appuyer sur des écosystèmes de partenaires alignés sur la vision du territoire ;
  4. doter les infrastructures d’un jumeau numérique ;
  5. garantir l’accessibilité et la gouvernance des données ;
  6. connecter les infrastructures, bâtiments et équipements pour faciliter la circulation et le partage des données ;
  7. mutualiser les infrastructures et les équipements dès que possible pour stimuler une politique vertueuse et soucieuse de l’économie de ressources ;
  8. exiger des solutions disposant d’interfaces standardisées, interopérables et ouvertes, pour que l’ensemble fonctionne de manière harmonieuse et soit en capacité d’évoluer dans le temps sans remettre tout en cause ;
  9. mettre en place un opérateur de services de confiance et garant de la continuité de service ;
  10. favoriser des solutions numériques sobres en énergie et en ressources.

 

L’association Smart Buildings Alliance réunit de très nombreux acteurs du secteur du bâtiment et œuvre en faveur des bâtiments intelligents. Elle a récemment utilisé sa notoriété pour soumettre ses préconisations suite à la crise du COVID-19 subit de plein fouet par le secteur du bâtiment, notamment en listant une dizaine de recommandations.

Share This