En trente ans, le nombre d’accidents du travail sur les chantiers a été divisé par trois malgré une forte augmentation des effectifs. Même si le constat est positif, il est impératif de rester vigilant quant à la sécurité sur les chantiers d’autant que le BTP demeure le secteur d’activité où il y a le plus d’accidents graves.

En effet, il existe de nombreux risques dont il faut tenir compte notamment pour que l’entrepreneur ne voit pas sa responsabilité engagée. Pour y parvenir, il est essentiel de mettre en place une politique de prévention. Il existe également des solutions innovantes propices à développer la sécurité sur les chantiers.

 

 

Sécurité chantier : de nombreux risques à prendre en compte

 

Un chantier est un environnement qui représente par essence un risque pour la sécurité des salariés qui sont confrontés à de nombreux facteurs favorisant un accident chantier. En effet, en plus des risques mécaniques dû à l’utilisation de machine pouvant entrer en contact avec le corps et des risques physiques induits par le bruit ou les vibrations par exemple, les professionnels du bâtiment sont exposés à des risques chimiques, biologiques mais aussi radiologiques.

De plus, il sont également enclin à développer des risques psychosociaux en cas de mauvaises conditions de travail.

 

 

La sécurité du chantier relève de la responsabilité du chef d’entreprise

 

L’article L.4121-1 du Code du Travail précise en effet que : “L’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs. Ces mesures comprennent :

  1. Des actions de prévention des risques professionnels ;
  2. Des actions d’information et de formation ;
  3. La mise en place d’une organisation et de moyens adaptés.

L’employeur veille à l’adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l’amélioration des situations existantes”.

Dès lors, il pèse sur l’entreprise une obligation de résultat concernant la sécurité de ses employés. Cela a nécessairement vocation à s’appliquer au secteur de la construction.

 

securite-chantier-obligation

 

Définir une politique de prévention

 

Afin de protéger efficacement les salariés en termes de santé et de sécurité sur un chantier, il est nécessaire d’avoir une approche globale de prévention des risques. C’est pourquoi, il est souvent fait référence à une politique de prévention car elle regroupe plusieurs actions, documents et mesures préventives.

Ainsi, un plan de prévention devra impérativement être établi en cas de co-activité sur le chantier. L’intervention de multiples professionnels au cours de la réalisation du chantier implique une coordination des acteurs mais également une évaluation précise des risques encourus. Ce document rappelle les règles générales de sécurité et précise les règles spécifiquement applicables au chantier concerné. Il engage non seulement le maître d’ouvrage et le CSPS mais aussi l’ensemble des entrepreneurs participants. Il indique également les noms et coordonnées de tous les intervenants.

Dans tous les cas, la politique de prévention doit prévoir, la formation et l’information des salariés en matière de sécurité chantier et prévoir la distribution des équipements de sécurité adaptés aux missions de chaque salarié. Cela pourra être un casque et des gants pour certains, des vêtements de sécurité et une protection auditive pour d’autres par exemple.

 

 

L’innovation au service de la sécurité sur les chantiers

 

La sécurité sur les chantiers étant un véritable enjeu tant pour les employeurs que pour les salariés, les entreprises travaillant dans le domaine de l’internet des objets dit IoT, se sont intéressées à ce secteur.

Il s’agit d’objets connectés qui permettent une interaction avec leur environnement. Nous pouvons citer par exemple :

  • les vêtements connectés tels que les chaussures connectées qui grâce à leurs semelles morphologiques permettent d’éviter les risques de blessures et de TMS. De même la solution Rcup permet de détecter les chutes de plain pied afin de pouvoir faire intervenir les secours rapidement ;
  • la perche Beky permet quant à elle d’intervenir sur les toitures en les traitant sans quitter le sol. Cette solution évite les chutes en hauteur. Elle permet également de soulever 80 kg à 4,5 mètres de hauteur afin d’éliminer les risques de blessure dus à la manipulation de matériaux très lourds..

 

Autre innovation majeure dans le secteur du BTP, la Modélisation des Informations du Bâtiment également appelée BIM qui permet d’avoir toutes les informations concernant une construction en un seul et même endroit où les équipes de conception peuvent intervenir pour coordonner toutes les actions en temps réel.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre Contenu Premium – Comment passer au BIM de manière efficace?  

La sécurité sur les chantiers est en enjeu majeur. Managers et salariés doivent veiller au bon respect des règles afin de garantir le sécurité de tous.