Lors de la célébration de l’anniversaire des accords de Paris, la filière a pu annoncer le lancement du Plan Ambition 2030 qui s’inscrit dans la lignée de la RE 2020. Lasse des oppositions systématiques entre les matériaux bois et biosourcés et les matériaux classiques, la filière bois affirme vouloir œuvrer pour faciliter la mixité des matériaux pour la construction des bâtiments. Nous décryptons pour vous les objectifs visés et les enjeux pour l’environnement et les acteurs du bâtiment.

 

Le contexte du lancement du Plan Ambition Bois 2030

 

Le 11 décembre dernier, les États signataires des accords de Paris, se sont engagés à réduire de 55 % leurs émissions de carbone d’ici 2030.

Un objectif aussi ambitieux ne peut être atteint que si l’ensemble des acteurs se mobilisent.

Or, pour réduire les émissions de gaz à effet de serre produits par le secteur de bâtiment, la part d’utilisation du bois et des matériaux biosourcés doit significativement augmenter.

 

plan-ambition-bois-2030-materiau

 

C’est pourquoi, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a confirmé la nécessité de mettre en place une réelle stratégie d’accompagnement de la filière forêt bois, ainsi que d’encourager la replantation forestière. Un fond de 200 millions d’euros a été débloqué au profit de la filière forêt bois dans le cadre du Plan de Relance Forêt Bois.

La filière bois quant à elle, doit présenter en début d’année 2021 son Plan Ambition Bois 2030. Ce document doit présenter les mesures d’accompagnement des professionnels du bâtiment par la filière bois, afin de les aider à développer la mixité des matériaux et la réduction des émissions carbone.

 

Objectif et enjeux du Plan Ambition Bois 2030

 

Le Plan Ambition Bois 2030 a pour objectif de répondre aux enjeux déjà annoncés avec la RE 2020, à savoir :

  • accompagner les acteurs du bâtiment et les former à l’utilisation de matériaux qui retiennent ou transforment le carbone, comme le bois et les matériaux biosourcés ;
  • favoriser les constructions mixtes composées à la fois de bois et de matériaux plus conventionnels ;
  • soutenir la transition vers la neutralité carbone.

En effet, la réglementation environnementale 2020 se veut ambitieuse. Pour cela elle intègre pleinement la réduction des émissions carbone du bâtiment dans ses dispositions. Le Plan Ambition Bois 2030 doit donc s’inscrire dans cette même lignée pour traduire de manière concrète les mesures à mettre en place.

La rôle de la filière forêt bois dans la réussite de la construction bas carbone

 

plan-ambition-bois-2030-construction

 

La filière forêt bois est certainement la filière du secteur de la construction la plus avancée sur la question de la neutralité carbone. Cela s’explique par le fait que le bois est sans conteste le matériau le plus adapté pour cette transition écologique, mais aussi par le fait que plusieurs projets tests d’envergure ont déjà été menés par la filière.

Elle est donc le partenaire idéal pour accompagner la famille des “bâtisseurs” dans cette démarche et les acculturer à la mixité renforcée des matériaux.

 

Le Plan Ambition Bois 2030 dont le lancement et le contenu officiel devraient être publiés en ce début d’année démontre la nécessité d’impliquer les différentes filières du bâtiment pour atteindre les objectifs fixés pour réduire l’empreinte environnementale du bâtiment.