Sur un chantier, les professionnels du bâtiment et les tâches à effectuer sont très souvent nombreux et difficiles à organiser. Pourtant, le respect du cahier des charges et du délai de livraison dépend du bon déroulé des travaux. C’est pourquoi, la mission d’OPC sur le chantier occupe une place particulière. Nous vous proposons de découvrir ce qu’est un OPC, son utilité sur le chantier ainsi que les différentes étapes de son intervention.

 

Qu’est-ce qu’un OPC sur un chantier ?

 

L’Ordonnancement, le Pilotage et la Coordination (OPC) est une mission considérée comme normale confiée au maître d’œuvre par la loi MOP.

Il s’agit de de veiller à la bonne organisation du chantier et notamment à la coordination des différents intervenants au cours de la réalisation des travaux.

L’objectif est ainsi :

  • d’identifier les tâches à organiser ;
  • d’harmoniser les actions dans le temps et l’espace.

L’OPC participe à la conclusion des marchés, prépare le chantier, suit l’exécution des travaux et accompagne lors des opérations de réception.

L’OPC consiste donc à mettre en place une organisation précise visant à permettre le respect des délais de livraison prévus contractuellement. C’est pourquoi, les missions de l’OPC prennent fin en général lorsque la levée des réserves est effective. Vous pouvez en plus souscrire une Garantie Tous Risques pour votre chantier.

 

Pourquoi faire appel à un OPC pour son chantier ?

 

opc-chantier-construction

 

L’OPC occupe un rôle stratégique dans un projet de construction.

En effet, en assurant la gestion et le suivi du chantier au quotidien, il permet d’éviter le paiement de pénalités de retard pouvant représenter des sommes très importantes.

Faire appel à un OPC sur un chantier permet donc de maîtriser le coût de revient des travaux et d’assurer la rentabilité du projet pour les différents intervenants.

Maître de l’ouvrage, architecte et entreprises du bâtiment voient l’opération sécurisée.

L’OPC représente alors une véritable valeur ajoutée.

 

Les différentes étapes de l’intervention de l’OPC sur le chantier

 

opc-chantier-reunion

 

L’intervention de l’OPC se découpe en plusieurs étapes qui correspondent à l’avancement des travaux :

  1. La phase d’étude où il analyse les pièces du projet afin de prendre connaissance des contraintes spécifiques du marché qu’il en charge. L’OPC est alors en mesure d’effectuer les démarches nécessaires et de diffuser les documents aux personnes concernées ;
  2. La phase préparatoire où l’OPC va organiser le chantier à proprement parler. C’est alors qu’il peut prévoir l’exécution des tâches par les différents intervenants et élaborer un planning précis ;
  3. la phase d’exécution durant laquelle il organise une réunion hebdomadaire. Ce suivi et ce contrôle de chantier permet de constater les éventuels retards et de les transcrire dans le rapport qui doit être délivré sous quarante-huit heures après la réunion ;
  4. La phase de réception où s’effectue la levée des réserves ;
  5. L’élaboration du Décompte Général des Dépenses est l’occasion pour l’OPC de proposer une répartition des pénalités entre les diverses entreprises qui ont participé au chantier.

 

L’OPC a donc une fonction clé sur le chantier. Ses missions sont précisées par la loi et peuvent être assurées par le maître d’œuvre ou par un intervenant spécialisé. Dans tous les cas, il représente un enjeu stratégique pour le bon déroulement du chantier et la satisfaction client.