L’OPQIBI met à jour régulièrement son catalogue de qualification en fonction des évolutions du secteur du bâtiment et de la construction. En 2020, cet organisme a mené un projet collaboratif avec l’UPGE, l’AFIE, CINOV-TEN et Syntec-Ingénierie. En résulte, la nouvelle qualification OPQIBI en « maîtrise d’œuvre de génie écologique » que nous vous proposons de découvrir.

Qu’est-ce que l’OPQIBI ?

nouvelle-qualification-opqibi-logo

L’OPQIBI est une association loi 1961 à but non lucratif créée en 1969. Il s’agit d’un organisme de qualification de l’ingénierie reconnu par le Ministère du développement durable et de l’industrie.

En tant que tel, l’OPQIBI est soumis à la norme Afnor NF X50-091 relative au fonctionnement des organismes de qualification. De plus, depuis 2009, l’OPQIBI est accrédité Cofrac. Cela signifie que son processus de qualification est transparent et indépendant.

L’OPQIBI délivre des certifications aux ingénieurs évaluant dans les secteurs du bâtiment et de l’infrastructure, de l’énergie, de l’environnement, de l’industrie, mais aussi des loisirs, de la culture et du tourisme.

Quel est le champ d’application de la nouvelle qualification OPQIBI en « maîtrise d’œuvre de génie écologique » ?

 

Depuis 2020, la nouvelle qualification OPQIBI en « maîtrise d’œuvre de génie écologique » s’adresse aux prestataires d’ingénierie du génie écologique.

Dès lors, elle a vocation à reconnaître les compétences des professionnels qui interviennent dans la conception du plan technique et financier d’un projet comprenant des mesures écologiques.

De même, les prestataires en charge de l’élaboration du dossier de consultation des entreprises ou qui participent à la passation des contrats peuvent recevoir la nouvelle qualification OPQIBI en « maîtrise d’œuvre de génie écologique ».

C’est également le cas des personnes qui assurent les opérations de suivi de chantier en génie écologique.

Quels sont les critères pour obtenir la nouvelle qualification OPQIBI en « maîtrise d’œuvre de génie écologique » ?

 

nouvelle-qualification-opqibi-projet

 

Pour décerner cette nouvelle qualification, l’OPQIBI analyse trois critères : les moyens humains, les moyens méthodologiques et les références du professionnels.

Les moyens humains

 

La maîtrise d’œuvre en génie écologique nécessite de bénéficier en interne de certaines compétences précises :

  • la gestion de projet en ingénierie écologique qui doit être matérialisée par une formation de 2 ans minimum et 5 ans d’expérience ou 10 ans d’expérience professionnelle en la matière  ;
  • le suivi de chantier en génie écologique qui implique une formation de 2 ans a minima et 3 ans d’expérience ou 5 ans d’expérience professionnelle dans la maîtrise d’œuvre de génie écologique ;
  • la connaissance de la faune, de la flore et des habitats naturels à travers 3 ans d’expérience sur le terrain portant sur l’identification des différentes espèces présentes sur les lieux d’un projet et les enjeux pour l’écosystème.

Les moyens méthodologiques

 

Pour recevoir la nouvelle qualification OPQIBI en « maîtrise d’œuvre de génie écologique », l’ingénieur en génie écologique doit également présenter la méthodologie qu’il a mis en place pour la gestion de ce type de projets.

Le critère de référence

 

Enfin, au moins deux projets réalisés durant les quatre dernières années doivent être présentés pour démontrer les réelles compétences du prestataire en ingénierie écologique.

Pour cela, il doit rédiger une note de synthèse pour chaque projet où il doit notamment détailler les objectifs et les solutions mises en place. En outre, il doit compléter sa demande avec toutes les pièces justificatives soutenant ses propos.

Le critère de référence est particulièrement exigeant. En effet, les projets cités doivent recouper les trois grands piliers de la maîtrise d’œuvre en génie écologique, à savoir la conception des mesures écologiques, l’élaboration du dossier de présentation aux entreprises et le suivi de chantier en génie écologique.

Quelles sont les démarches à accomplir pour postuler à la nouvelle qualification OPQIBI en « maîtrise d’œuvre de génie écologique » ?

 

nouvelle-qualification-opqibi-ingenieur

 

Pour voir ses compétences reconnues par la nouvelle qualification OPQIBI en « maîtrise d’œuvre de génie écologique », le prestataire en ingénierie doit compléter le dossier de demande disponible sur le site de l’OPQIBI.

En moyenne, un délai de 3 à 6 mois s’écoule entre le moment où l’organisme de formation reçoit le dossier complet et celui où il envoie la notification de la qualification.

Par ailleurs, cette qualification est attribuée pour 4 ans et peut être renouvelée. De plus, la première année, le professionnel dispose seulement d’une qualification probatoire pouvant être renouvelée une fois.

Les étapes à suivre pour obtenir la nouvelle qualification OPQIBI en « maîtrise d’œuvre de génie écologique » sont les suivantes :

  • le dépôt du dossier postulant en ligne ;
  • l’étude de recevabilité par le secrétariat général ;
  • la soumission du dossier au prochain comité de qualification ;
  • l’instruction du dossier ;
  • l’éventuelle demande d’informations complémentaires ;
  • l’audit du professionnel ;
  • le rapport d’instruction ;
  • l’étude du rapport par les membres du comité ;
  • la décision ;
  • la délivrance du certificat par OPQIBI.

En cas de refus de la nouvelle qualification en « maîtrise d’œuvre de génie écologique » par l’OPQIBI, le professionnel peut former un recours dans un délai de deux mois à compter de la notification de la décision du comité.

 

Obtenir la nouvelle qualification OPQIBI en « maîtrise d’œuvre de génie écologique » permet aux prestataires en ingénierie de voir reconnaître leurs compétences, mais aussi de pouvoir prétendre plus facilement aux appels d’offres. Le processus de qualification peut être relativement long, il ne faut donc pas hésiter à entamer la procédure le plus tôt possible.