La norme RT 2020 plus connue sous l’appellation de réglementation environnementale ou RE 2020 vise à limiter encore davantage l’impact environnemental des bâtiments par rapport à la RT 2012. En quoi consiste la norme RT 2020 ? Qu’est-ce qui va changer concrètement ? Quelles sont les conséquences en termes de coûts de construction ? Ce sont les questions auxquelles nous vous proposons de répondre.

Qu’est-ce que la norme RT 2020 ?

 

La norme RT 2020 est davantage connue sous l’appellation RE 2020. En effet, elle va bien plus loin qu’une simple réglementation thermique en incorporant des critères complémentaires à la performance thermique. L’isolation thermique du bâtiment n’est pas le seul point d’attention, la production d’énergies renouvelables est également prise en compte. C’est pourquoi, le terme de réglementation environnementale est plus adapté, car plus vaste.

Que l’on parle de la norme RT 2020 ou de la RE 2020, le principe reste le même, à savoir édicter des normes pour les constructions neuves afin de démocratiser les bâtiments à énergie positive dit BEPOS. Ces bâtiments produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment.

L’objectif affiché par le gouvernement avec la norme RT 2020 est de diviser par trois la consommation énergétique des nouvelles constructions.

Norme RT 2020 : les grands principes

 

norme-rt-2020-isolation-exterieur

 

La norme RT 2020 vise donc à instaurer une gestion intelligente de l’énergie en réduisant d’une part les besoins de consommation et en augmentant d’autre part le recours à des énergies renouvelables.

Ainsi des systèmes de récupération et de restitution de chaleur sont mis en place. De plus, on privilégie l’isolation par l’extérieur pour limiter le plus possible la présence de ponts thermiques.

Les trois grands principes de la norme RT 2020 sont :

  • la consommation de chauffage doit être inférieure à 12 kwhep/m² ;
  • la consommation totale d’énergie inférieur à 100 kwh/m² y compris la lumière et la production d’eau chaude ;
  • la faculté de produire suffisamment d’énergie, voire plus, pour alimenter les cinq postes utilitaires que sont le chauffage, la lumière, l’eau chaude, la climatisation et les équipements auxiliaires.

RT 2012 et RE 2020 : quelles différences ?

 

RT 2012 et RE 2020 sont toutes deux des normes qui concernent les constructions neuves et qui œuvrent pour réduire l’empreinte environnementale des nouveaux bâtiments.

Toutefois, la RE 2020 va bien plus loin que la RT 2012, ce qui explique les nombreuses différences notables entre les deux normes.

En effet, la norme RT 2020 impose la construction de BEPOS et plus seulement de bâtiments basse consommation (BBC).

Dès lors, la tolérance admise de 50 kWh/m²/an pour la consommation énergétique par la RT 2012 est réduite à zéro par la RE 2020. En effet, les bâtiments devant produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment aucune surconsommation d’énergie n’est permise.

D’ailleurs, la norme RT 2020 exige une gestion intelligente de l’énergie pour éviter tout gaspillage.

De plus, la norme RT 2020 inclut la notion de consommation d’usage puisqu’elle tient également compte de la consommation des appareils électroménagers contrairement à la RT2012.

Enfin, la norme RT 2020 sensibilise les occupants du bâtiment et les intègre complètement dans la démarche. L’idée est de leur permettre d’adopter les bons gestes et les bons réflexes au quotidien pour profiter de leur nouveau logement tout en réduisant son empreinte carbone.

Au regard de ces éléments, on comprend pourquoi le terme RE 2020, c’est-à-dire réglementation environnementale, est bien plus adapté que celui de RT 2020.

norme-rt-2020-construction

 

A partir de quand la norme RT 2020 sera-t-elle applicable ?

 

En principe, la norme RT 2020 devait entrer en vigueur au 1er janvier 2021.

Toutefois, du fait de la crise sanitaire provoquée par la Covid-19, un report de la mise en place de la RT 2020 a été décidé par le gouvernement.

Ainsi, la nouvelle réglementation thermique sera finalement applicable aux bâtiments neufs à compter de janvier 2022.

Notons que la RE 2020 est applicable aux bâtiments publics depuis 2018.

Quelle conséquence en termes de coûts ?

 

Le respect de la norme RT 2020 implique un surcoût de l’ordre de 5 à 10 % pour la construction de bâtiments neufs.

Cependant, les économies réalisées sur les factures d’énergie permettent d’amortir ce prix plus élevé.

 

La norme RT 2020 ou plus exactement la RE 2020 exige que les bâtiments prennent en compte leur impact environnemental dans leur globalité. C’est d’ailleurs ce qui explique la volonté de généraliser le BEPOS.