Il existe de nombreuses certifications pouvant être demandées pour un bâtiment. Certaines comme Minergie ont pour objectif de valoriser le confort et la performance énergétique des bâtiments. Nous vous proposons de découvrir le label de construction suisse Minergie.

 

Qu’est-ce que le label Minergie ?

 

Le label Minergie a été créé en 1998 en Suisse par l’association du même nom. Ce label a fait son apparition en France à la fin de l’année 2007. En Suisse ou en France, le référentiel reste le même, à savoir la procédure de calcul de la réglementation thermique suisse dite SIA 380. Ces calculs sont effectués par un logiciel spécifique.

Le label Minergie peut aussi bien être attribué à une construction neuve qu’à un bâtiment rénové. Il prend en comptes trois éléments principaux :

  • le confort ;
  • la performance énergétique ;
  • le recours aux énergies renouvelables.

Pour parvenir aux résultats exigés pour l’obtention du label Minergie, les architectes et les maîtres d’ouvrage sont relativement libres quant au choix des matériaux et de la structure du bâtiment.

 

Label Minergie : Les critères

 

minergie-logo

 

Le premier critère pris en compte est le système de chauffage et la consommation d’électricité.

En effet, le label Minergie exige que le bâtiment présente une grande efficacité énergétique. Cela implique d’avoir un bâtiment parfaitement isolé au niveau de son enveloppe, mais aussi qui ait une consommation très faible d’électricité. Le choix d’un système de chauffage peu énergivore est donc indispensable.

Toutefois, le label Minergie ne tient pas uniquement compte du bilan thermique. Il prend en considération la performance énergétique dans sa globalité. Dès lors, il comptabilise la consommation électrique nécessaire au fonctionnement des appareils électroménagers, au système d’eau chaude et d’éclairage ou encore des équipements domotique.

L’objectif est de réduire de 25 % la consommation d’énergie par rapport au seuil légal.

De plus, le label Minergie impose la présence d’un système d’échange d’air contrôlé.

Par ailleurs, pour obtenir le label Minergie, le label doit recourir le plus possible aux énergies renouvelables.

Le label n’impose aucun système en particulier. Toutefois, pour atteindre les seuils de référence, il est recommandé de prévoir un système fonctionnant aux énergies renouvelables pour le chauffage et la production d’eau chaude. Plusieurs solutions peuvent donc être utilisées comme le bois, l’énergie solaire, ou la récupération de la chaleur interne par une pompe à chaleur. Le recours à l’électricité verte est également recommandé.

Concernant la qualité, Minergie propose l’assurance qualité Minergie qui comprend un contrôle des matériaux lors de leur livraison sur le chantier. Cette option permet également à certains professionnels comme des architectes ou des planificateurs d’être reconnus comme des entreprises spécialisées et accréditées Minergie. Un répertoire de ces professionnels est disponible sur le site de l’association.

 

Les différents labels de construction Minergie

 

Le label Minergie se décline en différentes certifications en fonction du niveau de performance du bâtiment.

Les trois principaux labels Minergie sont :

  • le label Minergie ;
  • le label Minergie-P ;
  • le label Minergie-A.

En plus du label en lui-même, il est possible de se voir attribuer des compléments comme :

  • le complément Eco qui valorise les bâtiments particulièrement respectueux de l’écologie et de la santé ;
  • le complément SQM Construction qui relève de l’assurance qualité Minergie pour les professionnels de la construction ;
  • le complément SQM Exploitation qui acte le contrôle des réglages domotiques de l’installation ;
  • le complément Performance pour les plus bâtiments de grande taille.

 

Les avantages du label Minergie

minergie-energie

Demander un label Minergie pour un bâtiment permet de valoriser le bien dont la valeur locative ou la valeur à la revente sont supérieures à un bâtiment non labellisé.

Cela s’explique principalement par les économies d’énergie permises par un bâtiment Minergie, mais aussi par le confort de vie offert à ses occupants.

Parmi les avantages du label Minergie, nous pouvons citer la qualité de l’air, la préservation de l’environnement et la durabilité.

De plus, le surcoût engendré par le respect des exigences du label est d’environ 10 %. Ce qui est tout à fait raisonnable, surtout quand on sait que la plus-value à la revente est généralement comprise entre 10 et 15 %, sans compter la réduction des factures d’énergie.

 

Comment obtenir le label Minergie ?

 

La demande de certification Minergie se fait obligatoirement en ligne. Pour obtenir le label Minergie, il est nécessaire de suivre cinq étapes :

  1. lors de la conception, les professionnels se mettent d’accord sur le label Minergie qu’ils souhaitent obtenir pour le bâtiment. Ils transmettent l’avant-projet à l’organisme certifié accompagné de leur demande de label ;
  2. l’examen de la demande. Si toutes les conditions requises sont réunies, un label provisoire est accordé ;
  3. le contrôle de la qualité sur site si les responsables du projet ont opté pour les compléments correspondants ;
  4. l’envoi des justificatifs de l’achèvement des travaux et de la mise en service du bâtiment ;
  5. la certification définitive après vérification des pièces transmises.

 

Le label de construction Suisse se concentre principalement sur la performance énergétique du bâtiment et le confort offert à ses occupants. Dédié initialement à la construction neuve, une variante du label Minergie pour la rénovation a été créée.