Inventer le futur

Que ce soit pour des expérimentations politiques ou pour gérer des problématiques sociales, l’utopie et l’architecture se sont souvent retrouvées sur le même terrain. Du phalanstère de Fourier à la cité-jardin d’Howard, l’Histoire regorge de projets architecturaux ambitieux. Depuis les années 70 et les premiers problèmes liés au logement et à la communication dans la ville, certains architectes proposent d’investir les sous-sols, la mer et l’atmosphère. C’est dans ce contexte que naît la pensée de Jacques Rougerie. A l’heure où l’on évoque la « smart city » comme nouveau modèle urbain, rencontre dans ce nouvel épisode de Désirs d’Architectes, avec le plus atypique des architectes français. Une émission enregistrée sur le plateau de Batiradio en mai 2019.

 

La nature au service de l’urbain

Jacques Rougerie est avant tout un passionné de mer et d’espace. Il fonde ses recherches et ses réalisations sur une architecture bionique (électronique et vivant) basée sur le biomimétisme et le développement durable. Il a construit des centres de la mer, des musées subaquatiques, des habitats et des laboratoires sous-marins, des vaisseaux à coques transparentes.

A bord d’une vaste péniche amarrée au cœur de Paris, son agence regroupe une équipe pluridisciplinaire mêlant architectes, designers et ingénieurs mais où se rencontrent aussi, artistes, scientifiques, penseurs, explorateurs…

A l’heure où le milliardaire américain Elon Musk souhaite habiter sur Mars, rêvons ensemble les villes de demain.

 

A l’antenne :

Pour évoquer ce sujet, Cendrine Dominguez reçoit sur le plateau de Batiradio :

  • Jacques Rougerie, architecte fondateur de l’Agence Rougerie
  • Guillaume Loizeaud, directeur de la division Construction, Reed Expositions France, directeur du Mondial du Bâtiment.
  • Vianney Furon, chroniqueur

 

Et retrouvez, comme chaque mois les émissions de Désirs d’Architectes sur Batiradio.

Batiradio, la voix du bâtiment