En tant que prescripteur ou professionnel de la construction, vous êtes en permanence à la recherche de solution innovante rendant les équipes plus efficaces. Le BIM est un logiciel qui intervient à tous les stades de la vie du bâtiment (conception, construction, destruction et utilisation) tout en tenant compte de l’impact environnemental. Il est ainsi utilisé par de nombreux professionnels de la construction comme le génie civil ou les travaux publics. Alors pourquoi votre entreprise devrait-elle opter pour un logiciel BIM pour la réalisation des ses ouvrages ? Quels avantages présentent-ils ? Quelles sont les conséquences pour votre entreprise ?

 

Logiciel BIM : qu’est-ce que c’est ?

 

Le Building Information Modeling communément appelé BIM correspond à la modélisation en 3D des informations du bâtiment. Ici, le terme bâtiment doit être entendu au sens large. La définition du BIM est encore en discussion. Toutefois, il est possible de dire qu’il s’agit à la fois d’une méthode de travail et d’une maquette numérique 3D qui contient toutes les données inhérentes au projet en cours. C’est donc une maquette intelligente qui permet de partager les informations de manière fiable et ce de la conception à la destruction du bâtiment.

Bien que le BIM soit souvent assimilé à un logiciel, il ne se réduit pas à cela. En effet, le BIM permet d’être réellement en mode gestion de projet et répartissant les tâches, les moyens et les délais.

 

Logiciel BIM : comment ça marche ?

 

Tout au long de la vie du bâtiment, de la conception à la construction en passant par son utilisation, plusieurs maquettes 3D paramétriques sont réalisées. Il s’agit donc de modèles virtuels qui permettent de :

  • procéder à des analyses et effectuer des simulations : consommation énergétiques, détections de conflits, etc. ;
  • effectuer des contrôles : respect des normes et du budget notamment ;
  • visualiser le projet de manière concrète.

De plus le BIM permet de coordonner facilement l’intervention des différents intervenants. Étant mise à jour en temps réel, ce type de maquette intelligente permet de détecter d’éventuels problèmes bien avant la mise en construction du bâtiment, de proposer une construction de grande qualité et de veiller à la maîtrise des coûts qui pourraient être engendrés par certaines modifications. Ce genre de logiciel peut être dans la construction de bâtiments écologiques intelligents par exemple.

Il est à noter que le BIM n’est pas une marque ou un logiciel ; il s’agit davantage d’une capacité à réunir toutes les données à un seul endroit et à faciliter le travail en équipe.

 

logiciel-bim-technologie

 

Logiciel BIM : combien ça coûte ?

 

Il peut être assez ardu de trouver des informations sur le coût d’une technologie BIM. Nous allons donc vous présenter les différents éléments à prendre en compte si vous souhaitez investir dans le BIM :

  1. Le logiciel BIM : à l’achat le prix est compris en moyenne de 5000 à 6000 euros. Des versions plus “light” existent sur le marché (1000 à 2000 euros) mais leurs limites d’utilisation peuvent très vite être atteintes. Il est également possible d’ajouter des modules spécifiques ;
  2. La maintenance : il faut compter en moyenne 20 % du prix d’achat à régler annuellement ;
  3. La formation : bien que conviviaux, les logiciels BIM nécessitent une formation des équipes. Il faut compter à minima une semaine de formation dont le coût journalier est de 500 à 1000 euros. Il est nécessaire de compter également la perte engendrée par l’absence des collaborateurs à leur poste de travail. Dans la mesure du possible, une information interne est à privilégier ;
  4. L’équipement informatique : pour faire face à la puissance du logiciel BIM, un équipement adapté est nécessaire. Si vous ne disposez pas déjà de tels ordinateurs, comptez environ 2000 à 3000 euros par poste de travail.

Passez au BIM représente donc un important investissement.

 

Logiciel BIM : est-ce un bon investissement ?

 

Il s’agit d’un changement important dans la façon de travailler. Un temps d’appropriation par les équipes va donc être nécessaire. En général, une perte de rendement de l’ordre de 20 à 30 % sur les six premiers mois est constatée.

De plus, le déploiement du BIM au sein de l’entreprise prend du temps. Il est nécessaire d’adapter les méthodes de travail mais aussi de tester les flux, de créer des standards et d’écrire les procédures.

Néanmoins, il convient de se demander combien cela va coûter à votre entreprise de ne pas passer au BIM ? En prenant la question à l’envers, on s’aperçoit que la productivité à un an augmente de 20 à 30 % et de manière exponentielles les années suivantes. Il est ainsi considéré que le coût de l’investissement est amorti en deux années d’exercice.

 

Le logiciel BIM, une solution plus pérenne et plus respectueuse de l’environnement ?

logiciel-bim-construction

 

La volonté de réduire les émissions de carbone et de gaz à effet de serre

 

Dans une démarche de développement durable, il est impératif de modifier les façons de travailler et en particulier dans le domaine de la construction. Pour y parvenir, le BIM est la solution le plus souvent retenue car il permet réellement de transformer les méthodes de travail et de tenir compte de l’impact environnemental de chaque projet avec une architecture écologique.

Le BIM est une véritable atout pour structurer l’industrie de la construction vers des habitudes plus respectueuses de l’environnement.

 

Améliorer l’efficacité et la qualité de l’industrie de la construction

 

L’industrie de la construction souffre d’une mauvaise image et pour cause. Ce secteur d’activité révèle régulièrement une mauvaise organisation, une productivité plus basse que les autres domaines, et du gaspillage, pour ne citer que ces inconvénients.

Au regard de ce constat, une simple modification des méthodes de travail dans le secteur de la construction ne suffira pas. Il est impératif de revoir en profondeur les pratiques pour les transformer réellement. Le BIM peut être facilitateur de cette transformation car il présente de nombreux avantages :

  • détection en amont des conflits et coordination des intervenants ;
  • mise à jour permanente des informations et accessibilité constante ;
  • optimisation de la conception ;
  • visualisation du projet ;
  • maîtrise des coûts.

Dès lors, investir dans un logiciel BIM, tel que Revit Architecture par Autodesk par exemple, revient à faire appel à une solution innovante pour concevoir, construire et assurer un suivi de la vie d’un bâtiment grâce à des maquettes paramétriques 3D intelligentes. D’autant que l’adoption de cette méthode de travail favorise le développement durable dans l’industrie de la construction.