Un recrutement réussi ne s’arrête pas à la signature du contrat de travail avec le candidat choisi. La phase d’accueil du nouveau collaborateur au sein de l’entreprise est également très importante. Il est nécessaire de faciliter son intégration mais aussi de lui faire passer certains messages. Le livret d’accueil en entreprise peut être un outil très efficace pour accompagner le nouvel arrivant dans sa prise de poste.

 

Livret d’accueil en entreprise : quelle utilité ?

 

Le livret d’accueil est un guide permet de présenter l’entreprise à tous les nouveaux arrivants. Il aide à l’intégration des collaborateurs. En effet, ce livret va lui servir de référentiel pour l’accomplissement de ses démarches.

De manière générale, le livret d’accueil comporte une présentation globale de l’organisation de l’entreprise ainsi que des informations pratiques. Le nouveau salarié doit pouvoir y trouver les réponses à la plupart de ses questions.

 

Que contient-il ?

 

Il n’existe pas de norme imposée par la loi concernant le contenu du livret d’accueil d’entreprise. Cette question est d’ailleurs souvent posée par les responsables RH. Toutefois, il semble opportun de se mettre à la place d’un nouvel arrivant et de s’interroger sur les différentes problématiques qu’il pourrait rencontrer et les questions qu’il pourrait se poser.

Outre l’organisation de l’entreprise, une présentation de celle-ci et de ses activités peut être la bienvenue.

Rappelons que le but est de faciliter l’intégration du nouveau salarié.

 

livret-daccueil-entreprise-collaborateur

 

Est-il obligatoire ?

 

Le livret d’accueil est obligatoire dans les établissements de santé depuis 2002. Dans les autres entreprises, il ne s’agit que d’une possibilité. Toutefois, il est fortement recommandé de rédiger un livret d’accueil pour les collaborateurs intégrant votre entreprise.

Le livret d’accueil sera vue de manière positive par le salarié. Cette attention valorisera votre entreprise en tant qu’employeur et cela permettra au collaborateur de prendre plus rapidement ses marques.

 

Comment rédiger un livret d’accueil ?

 

Nous distinguerons ici les conseils sur le fond et sur la forme pour la rédaction d’un livret d’accueil.

Le fond

 

Le livret d’accueil n’étant pas obligatoire, aucun contenu spécifique n’est exigé. Il est cependant recommandé d’y intégrer :

  • le règlement intérieur
  • la convention collective
  • les horaires de travail
  • les règles d’hygiène et de sécurité (ex: fumoirs)

Le cas échéant, il peut également préciser le montant des chèques restaurant.

Les informations pratiques vont également avoir leur importance. Ce sera par exemple le cas des informations précisant la tenue de travail, les conditions de restauration ou encore l’accès au parking.

 

La forme

 

Afin de faciliter la lecture et la prise en main du livret d’accueil de votre entreprise, il est recommandé de choisir un petit format, A5 dans l’idéal et A4 maximum. Vous pouvez tout à fait le créer en interne ou faire appel à un imprimeur professionnel.

Pour le style, il est préférable de privilégier l’efficacité et la simplicité en optant pour des phrases courtes. Les listes sont ainsi tout à fait appropriées.

Par ailleurs, l’objectif étant d’intégrer le nouveau collaborateur, le livret d’accueil peut être un bon moyen de l’acculturer à votre entreprise. Le ton utilisé doit correspondre à votre environnement professionnel. Par exemple, si l’usage du tutoiement est particulièrement répandu et encouragé alors il faudra l’utiliser lors de la rédaction de votre livret d’accueil.

 

livret-daccueil-entreprise-exemple

 

Exemple de contenu d’un livret d’accueil en entreprise

 

Pour rendre l’exercice plus concret, nous vous proposons un exemple de livret d’accueil en entreprise dont vous pourrez vous inspirer. N’hésitez pas l’adapter selon vos besoins.

– Sommaire et mot d’accueil du dirigeant de l’entreprise (valeurs, stratégie, projets, etc.) ;

Présentation de l’entreprise :

  • identification et informations légales de l’entreprise (siret, siège social, forme juridique) ;
  • chiffre d’affaire et effectif ;
  • historique de l’entreprise, les dates et les étapes clés de sa construction et de son développement ;
  • activité : produits, services, positionnement ;
  • typologie de clients ;
  • partenaires ;
  • équipements et infrastructures.

– Organisation de l’entreprise :

  • organigramme ;
  • présentation des services et de leurs référents ;
  • présentation des interlocuteurs majeurs : accueil, sécurité, santé, RH, direction ;
  • annuaire téléphonique ;
  • CE, délégués du personnel.

Le livret d’accueil ne doit donc pas se résumer à un simple fascicule remis rapidement au salarié à son arrivée au sein de votre entreprise. Il doit envoyer un véritable message à son destinataire et symboliser les valeurs de votre entreprise. Le livret d’accueil n’est certes pas une obligation mais il peut s’avérer être un véritable facilitateur de l’intégration de vos collaborateurs. Il se sentiront bienvenues dans ce nouvel environnement de travail et gagneront du temps dans leurs différentes démarches.