Le saviez-vous ? 80% des chantiers sont livrés en retard et le coût moyen des malfaçons et reprises représentent environ 15 % du chiffre d’affaires des entreprises du bâtiment. Dès lors, il est possible de travailler à l’amélioration de la productivité et de la qualité des travaux réalisés. Pour y parvenir, l’organisation est une clé fondamentale. Le lean construction vise justement à optimiser et à rationaliser l’organisation du travail pour augmenter la satisfaction client et par voie de conséquence, les performances de l’entreprise.

 

Qu’est-ce que Lean Construction ?

 

Le Lean Construction n’est autre que le lean management adapté au secteur spécifique de la construction. Il s’agit donc d’une méthode d’organisation du travail qui repose sur la lutte contre les gaspillage de toute sorte, et une démarche d’amélioration continue.

Le Lean Construction vise avant tout à améliorer la satisfaction client en proposant un produit ou un service de grande qualité, tout en optimisant les coûts et les délais.

 

Le Lean Construction une méthode agile et collaborative

 

lean-construction-btp

 

Sur un chantier de construction, le gaspillage représente entre 25 et 50 % des coûts. Ces pertes de performance s’expliquent notamment par les attentes de matériels non disponibles, la mauvaise gestion des compétences, les déplacements inutiles, le stockage du matériel, ou encore par une surproduction.

Or pour identifier les points d’amélioration et répondre aux besoins des ouvriers, il est nécessaire de les interroger directement. C’est ce que propose le Lean Construction avec sa technique des petits pas dite Kaizen.

En effet, le déploiement du Lean Construction dans une entreprise de construction implique d’une part la nomination d’un lean manager pour diriger le projet, et d’autre part de faire participer absolument tous les acteurs de l’entreprise. De la direction jusqu’aux ouvriers en passant par les commerciaux et les postes administratifs, tout le monde est associé au projet.

C’est ce mode collaboratif qui participe au succès de la méthode. Il permet à chacun de pouvoir s’exprimer lors d’ateliers en petits groupes, afin de profiter de l’expérience individuelle et de l’intelligence collective. Les échanges sont facilités par l’utilisation de visuels et de l’oral.

 

A quel type de projet s’applique le Lean Construction ?

 

La méthode d’organisation du travail Lean s’adapte à toutes les entreprises de construction. Cela vaut quelle que soit sa taille, son activité ou le type de construction qu’elle réalise.

Ainsi, les PME comme les grands groupes peuvent recourir au Lean Construction, tout comme les entreprises qui interviennent sur des chantiers neufs ou de rénovation.

 

Quels sont les avantages du Lean Construction ?

 

lean-construction-chantier

 

Parmi les nombreux avantages offerts par le processus de Lean Construction, nous pouvons citer entre autres :

  • l’optimisation des ressources humaines et matérielles, c’est-à-dire des gains de productivité ;
  • la valorisation de la chaîne d’approvisionnement comme levier de performance et de compétitivité ;
  • l’engagement de l’ensemble des collaborateurs ;
  • la satisfaction client accrue ;
  • la réduction des coûts.

De manière générale, le Lean Construction permet de rationaliser l’ensemble du processus de construction, afin de proposer la meilleure qualité possible au client et d’améliorer la rentabilité de l’entreprise.

Toutefois, la mise en place du Lean Construction nécessite de prendre quelques précautions. Il est important de former les membres de l’entreprise à cette méthode pour qu’ils puissent en appréhender correctement tous les tenants et les aboutissants, ainsi que les outils. De plus, pour être efficace, il doit vraiment inclure tous les acteurs de l’entreprise, et pas seulement quelques uns. De même, la parole doit être libre pour que les idées même les plus créatives puissent émerger. C’est la condition sine qua none pour pouvoir faire preuve d’innovation.

Par conséquent, le Lean Construction vise avant tout à trouver la meilleure façon de travailler pour chacun et pour le groupe. Grâce à la méthode des petits pas, le processus évolue s’améliorer de manière continue.