Le label HPE créé en 2005 est l’un des dispositifs repris par la réglementation thermique de 2012 dite RT2012. Il permet de valoriser les bâtiments reconnus comme présentant une haute performance énergétique. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Pourquoi et comment obtenir le label ? Voici les questions auxquelles nous vous proposons de répondre.

 

Qu’est-ce que le label HPE ?

 

Le label HPE pour Haute Performance Énergétique a été créé en 1975. Il est intégré au Code de la construction et de l’habitation.

Ce label prend en compte la qualité globale du bâtiment. Il prend donc en considération sa performance énergétique, mais aussi sa durabilité et sa sécurité. De plus, toutes les étapes de la construction sont analysées.

Il vise à valoriser les constructions écologiques dont la performance va au-delà des exigences réglementaires de la RT2012 et plus récemment de la RT2020.

label-hpe-logo

Qu’est-ce que le label HPE EnR ?

 

Le label HPE EnR est l’un des cinq niveaux d’exigences du label HPE. Il s’agit du label Haute Performance Energétique Energies Renouvelables.

Cette extension du label HPE récompense les bâtiments qui répondent à des critères de performance plus stricts que ceux du label HPE classique.

Pour recevoir le label HPE EnR le bâtiment doit d’une part avoir une consommation énergétique inférieure au moins de 10 % à la consommation de référence, et d’autre part au moins 50 % de l’énergie consommée pour le chauffage doit provenir d’une installation biomasse ou alors le système de chauffage doit être alimenté par un réseau de chaleur utilisant plus de 60% d’énergie renouvelable.

Quel est le champ d’application du label Haute Performance Energétique ?

 

Le label HPE concerne les constructions neuves équipées d’installations impactant de manière positive la consommation énergétique du bâtiment.

Il s’applique généralement à des bâtiments neufs dans lesquels sont installés des chaudières à très haute performance énergétique, des fenêtres thermiques et/ou des volants roulants.

Comment obtenir le label HPE ? Conditions et démarches

 

Pour obtenir le label HPE, le bâtiment doit avoir une consommation énergétique inférieure d’au moins 10 % à la consommation de référence.

Les démarches à accomplir se déroulent en trois grandes étapes.

Tout d’abord, vous devez vous adresser à un organisme certifié et habilité à délivrer le label HPE. Une fois votre demande complétée, un expert indépendant se rend sur site pour réaliser un audit qui comprend notamment un test d’étanchéité à l’air.

Si le bâtiment est conforme aux exigences du référentiel HPE, un certificat vous est remis.

Le prix de la certification HPE est en fonction du critère du projet.

Les avantages du label HPE

 

label-hpe-construction

 

Le label HPE présente de nombreux avantages parmi lesquels nous pouvons citer :

  • la protection de l’environnement ;
  • la réduction des factures énergétiques pour les futurs occupants ;
  • la valorisation de l’actif immobilier ;
  • l’anticipation des évolutions réglementaires ;
  • la possibilité d’obtenir des aides financières.

Quelles aides financières pour le label HPE ?

 

L’Etat a mis en place différents dispositifs d’aides financières pour promouvoir les énergies renouvelables et la performance énergétique de manière générale.

Il s’agit notamment des crédits d’impôts, des prêts à taux zéro plus, des aides de l’Anah, des primes énergies et autres CEE.

Le montant des aides accordées varie en fonction du type de bâtiment, des installations et des travaux prévus, de l’implantation géographique, etc.

De plus, un taux réduit de TVA de 5,5 % peut être appliqué jusqu’à deux ans après la fin des travaux.

Quelle différence avec le label THPE ?

 

Le label HPE et le label THPE sont tous les deux des labels valorisant les bâtiments dont la performance énergétique est supérieure aux exigences réglementaires.

Toutefois, le label HPE exige une consommation inférieure au moins de 10 % par rapport à la consommation de référence, tandis que le label THPE porte cette exigence à 20 %.

 

Le label HPE est donc l’une des certifications phares de la RT2012. Il permet d’aller encore plus loin en récompensant les BBC dont la consommation est inférieure à la réglementation. Toutefois, avec l’entrée en vigueur de la RT 2020, les exigences du label sont désormais alignées avec la réglementation.