Les démarches en faveur de la protection de l’environnement et du développement durable se multiplient, et notamment dans le secteur du bâtiment. Les labels environnementaux en sont le parfait exemple. Parmi les labels phare de ces dernières années, le label BBCA se distingue par son aspect innovant.

 

La raison d’être du label BBCA

 

label-bbca-logo

 

L’association pour le développement des Bâtiments Bas Carbone créée en 2015 a mis en place un label BBCA afin d’engager le secteur du bâtiment dans une réelle démarche de développement durable.

En effet, pour lutter efficacement contre le réchauffement climatique, réduire la consommation énergétique des bâtiments s’avère être une mesure insuffisante. Il faut aller encore plus loin en limitant autant que faire se peut les émissions de gaz à effet de serre tout au long du cycle de vie du bâtiment.

Or, aujourd’hui, un mètre carré de construit équivaut à une émission de 1,5 tonnes de CO2.

Pour recevoir le label BBCA, il est nécessaire de faire appel à un certificateur agréé par l’association. Ainsi, pour les bâtiments résidentiels, sont compétents les organismes Prestaterre, Promotelec Services ou Cerqual .

 

Quels sont les critères et les niveaux de certifications BBCA ?

 

label-bbca-co2

 

Le label BBCA peut être demandé par le promoteur immobilier dès la conception du projet et jusqu’à 6 mois après la livraison du bâtiment.

La labellisation se fait en deux temps. Un label provisoire peut être attribué durant l’étude du projet par le certificateur puis un label définitif est décerné lorsqu’il est validé.

L’analyse du bâtiment tient compte de la quantité d’émission de gaz à effet de serre durant tout son cycle de vie. Cela comprend sa construction et une projection sur cinq ans des émissions carbones relatives à son usage.

Comme de nombreux labels, le BBCA fonctionne avec un système de points qui aboutit à un score. Pour ce label, un point attribué équivaut à 10 kg de CO2 non émis ou stockés ou à 15 kg de matériaux biosourcés utilisés.

Ensuite, en fonction du nombre de points attribués, le bâtiment obtient un niveau de certification. Il en existe trois pour le label BBCA : Standard à partir de 25 points, Performance dès 40 points et Excellence quand le bâtiment obtient le score maximal de 50 points.

L’attribution des points se fait en fonction de quatre grandes catégories de critères :

  • la construction raisonnée qui porte principalement sur la qualité des matériaux utilisés ;
  • l’exploitation maîtrisée, c’est-à-dire la performance énergétique du bâtiment ;
  • le stockage carbone ;
  • l’économie circulaire afin de réduire les déchets.

 

Quels sont les avantages d’un bâtiment labellisé BBCA ?

 

label-bbca-hyperion

 

En tant que professionnel, proposer des bâtiments labellisés BBCA à vos clients est un argument de vente supplémentaire.

Vous pouvez ainsi mettre en avant la qualité et la durabilité du bâtiment. De même, la performance énergétique est un gage d’économie pour les futurs propriétaires dont la facture d’énergie sera bien plus faible que pour un autre logement.

C’est également l’occasion de toucher un public sensible à la question environnementale.

De plus, le label BBCA va de paire avec le label E+C-.

Dès lors, le label BBCA permet de valoriser l’actif immobilier.

Le label BBCA a donc une approche innovante et complète. A titre d’exemple, le bâtiment écologique Hypérion a été certifié BBCA en 2019.