Le secteur du BTP ne cesse de se transformer. Industrialisation et digitalisation participent à la construction de bâtiments durables, éco responsables voire intelligents. De ces évolutions sont nés des métiers émergents comme BIM manager ou ingénieur en efficacité énergétique. Les cadres aussi doivent s’adapter à ses changements.

Transformation du secteur du bâtiment : industrialisation et digitalisation

 

Le secteur du bâtiment a tout intérêt à s’inspirer des évolutions pratiquées dans l’industrie pour rendre son modèle plus compétitif.

En effet, la productivité au sein du secteur de l’industrie s’est largement améliorée ces dernières années.

Le bâtiment pourrait notamment prendre exemple sur l’industrie en reprenant à son compte quatre grands principes qui ont permis de réaliser d’importants gains de productivité :

  1. la modularisation
  2. l’externalisation d’une partie de la chaîne de production
  3. l’ingénierie courante
  4. le LEAN management

 

A la lecture de ces éléments, l’intérêt de la construction hors-site est mis en avant. D’ailleurs, les experts estiment que ce mode de construction encore peu développé en France permettrait de réaliser des gains de productivité pouvant aller jusqu’à 70%.

 

 

L’industrialisation du bâtiment passe aussi par un recours croissant au digital. Le secteur du bâtiment est également au retard quant à sa transformation digitale. Pourtant, la digitalisation du bâtiment pourrait générer des gains de productivité significatifs à l’instar de l’industrie (+2,5% en 10 ans).

industrialisation-btp-bim

Quels sont les nouveaux métiers émergents ? Les conséquences de l’industrialisation du BTP

 

Dans le cadre de ce phénomène d’industrialisation du BTP, de nouveaux métiers sont apparus pour répondre aux nouveaux besoins. Les principaux métiers émergents sont le BIM manager et l’ingénieur en efficacité énergétique.

Le BIM manager

Le BIM manager est un chef de projet dans le secteur du BTP qui travaille à partir d’une maquette numérique 3D. Il coordonne et optimise la communication entre les différents acteurs du projet de la conception à l’exécution des travaux et parfois même jusqu’à la démolition du bâtiment.

 

 

Il est amené à répondre aux appels d’offre et garantit la conformité de la construction au cahier des charges.

Son rôle d’assistant du maître de l’ouvrage, lui impose d’effectuer une veille sectorielle régulièrement pour rester informé des dernières évolutions réglementaires et des innovations.

Généralement titulaire d’un diplôme d’ingénieur, d’architecture ou d’un master spécialisé en BIM , il fait preuve d’un esprit d’analyse et maîtrise les différents langages informatiques.

Le salaire annuel moyen d’un BIM manager est de 42 000 € bruts.

Notons qu’entre 2016 et 2018, le nombre de post de BIM manager a été multiplié par 1,7.

industrialisation-btp-bim-manager.jpg

Ingénieur en efficacité énergétique

 

L’ingénieur en efficacité énergétique réalise principalement des audits énergétiques et des calculs thermiques.

Il visite les bâtiments pour collecter des données sur leurs performances énergétiques et les optimiser. Il rédige des rapports et mets en place des tableaux de bord de suivi.

Au regard des compétences nécessaires, programmation informatique et calculs techniques, les profils recherchés sont issus d’école d’ingénieur proposant une spécialisation dans l’énergie industrielle ou environnementale.

Ce métier émergent répond à l’enjeu environnemental que représente le secteur du bâtiment. C’est ce qui explique que les offres d’emploi d’ingénieur en efficacité énergétique ont connu une croissance de 42 % entre 2016 et 2018.

Le salaire annuel moyen est de 40 500 € bruts.

Une évolution des métiers cadres dans le BTP

 

Les cadres exerçant dans le BTP doivent s’adapter aux transformations du secteur.

Les nouvelles orientations stratégique, la nécessaire compétitivité et la recherche permanente de gains de productivité impliquent d’acquérir des compétences transversales. En effet, certains métiers se rapprochent et les activités se décloisonnent.

Les métiers cadres du BTP doivent donc s’imprégner des nouvelles méthodes de management (LEAN, management collaboratif, etc.) et des nouveaux modes de production.

L’industrialisation du BTP a permis l’émergence de nouveaux métiers tels que BIM manager et ingénieur en efficacité énergétique. Ces métiers récents sont très spécifiques. Les débouchés sont nombreux et les formations se multiplient pour répondre aux besoins des entreprises du bâtiment qui se transforment.