Afin d’évaluer les impacts de la Covid sur le secteur de l’événementiel, Reed Expositions, filiale du groupe international Reed Exibitions, a mené une grande enquête auprès des exposants et des visiteurs des salons professionnels. L’objectif était non seulement d’identifier les impacts de la Covid sur les professionnels du bâtiment, mais aussi sur le marché de l’événementiel de manière plus globale.

Pour cela, l’étude a été menée auprès de 3 000 exposants et plus de 9 000 visiteurs au sein de 201 événements différents.

Nous vous proposons donc de découvrir les éléments majeurs qui ressortent de cette étude complète.

 

Un changement de comportement significatif dans le secteur de l’évènementiel suite au Covid

 

Exposants et visiteurs ont été forcés de sortir de leur zone de confort à cause de la Covid. Ils ont dû repenser leur manière de communiquer, de prospecter, d’acquérir des leads et de les convertir en clients. En effet, jusqu’à l’annonce du premier confinement, les salons professionnels en présentiel était leur approche privilégiée.

Mais ils ont su rebondir très rapidement en proposant des alternatives séduisantes à leurs contacts professionnels.

Cette contrainte a finalement eu certains effets positifs. D’une part, challenger la créativité des équipes marketing, et d’autre part encourager l’utilisation de nouveaux services en ligne.

On constate ainsi que plus de 80 % des personnes ont essayé d’utiliser un service numérique pour la première fois depuis le confinement. Ce changement de comportement a touché des secteurs très variés comme les banques et les médecins. Et le marché du bâtiment n’est pas en reste.

Le Covid a poussé les professionnels à se familiariser avec les outils numériques

impacts-covid-evenementiel-numerique

Depuis le premier confinement, on constate également que plus les personnes utilisent d’outils numériques, plus elles se familiarisent et moins elles ont de frein pour les utiliser.

C’est ainsi que certains outils numériques sont devenus les outils préférés des professionnels. Nous pouvons citer par exemple, les webinaires, mais aussi les logiciels de réunion en ligne ou encore les expériences d’évènements exclusivement immersifs.

Des outils qui semblaient trop compliqués à appréhender jusqu’ici, sont devenus des habitudes quotidiennes ou presque.

Les événements physiques ne sont pas prêts de disparaître pour autant

 

Ce n’est pas parce que la transformation digitale du secteur de l’événementiel s’est accélérée, que les salons professionnels physiques vont disparaître. Bien au contraire.

Les événements physiques ont encore plus de valeur aux yeux des exposants et des visiteurs. Une très grande majorité d’entre eux sont d’ailleurs prêts à retrouver le chemin des salons professionnels du bâtiment dès que cela sera autorisé.

Ce qui a réellement changé finalement, c’est le fait que les outils numériques sont désormais considérés comme des opportunités de faire différemment et de surprendre les visiteurs.

La tendance qui est en train de se dégager est donc la complémentarité entre les salons professionnels physiques et les outils numériques qui permettent à la fois de vivre une expérience unique et de la poursuivre même en dehors de l’ouverture des portes de l’évènement.

Par conséquent, le principal impact du Covid sur le secteur de l’évènement est une accélération de l’utilisation des outils numériques qui ont vocation à venir compléter les salons professionnels physiques.