Après la RT 2012 et la RT 2018, ce sera bientôt au tour de la RT 2020 d’entrer en vigueur. Le respect l’environnement et notamment la réduction de l’impact des constructions sur celui-ci est au centre de cette réglementation. Afin d’accompagner les différents acteurs du secteur du bâtiment dans cette transition, le gouvernement a mis en place un référentiel Énergie Carbone ainsi qu’un label E+ C-.

 

Le référentiel Énergie Carbone

 

Définition

 

Le référentiel Énergie-Carbone constitue la première étape de la mise en place de la nouvelle réglementation en faveur du climat qui doit entrer en vigueur en 2020. Il a pour objectif de permettre aux professionnels du bâtiment de se former au concept et à la mise en œuvre d’une architecture écologique. De plus, la mise en place de ce référentiel est l’occasion de recueillir des retours d’expérience pour encore améliorer la normalisation. Un observatoire ainsi qu’un label Énergie-Carbone ont donc été créés.

 

La méthodologie du référentiel

 

Le référentiel Énergie-Carbone permet de mesurer la performance énergétique d’un bâtiment en prenant en compte d’une part son bilan énergétique et d’autre part sa performance environnementale. C’est ce double critère qui en fait un label original.

 

 

Le bilan énergétique

 

Lors de l’évaluation réalisée à travers le bilan BEPOS, le bilan énergétique vise à vérifier que le bâtiment produit suffisamment d’énergie pour répondre à ses propres besoins, et qu’il est même excédentaire. Pour cela, le bâtiment doit être conçu de manière à réduire significativement sa consommation en énergie non renouvelable ou de façon à produire beaucoup d’énergie renouvelable. Le plus souvent ces deux solutions sont utilisées simultanément afin de trouver le meilleur équilibre.

 

La performance environnementale

 

La performance environnementale quant à elle, permet de tenir compte de tous les impacts du bâtiment sur son environnement durant tout son cycle de vie. L’analyse se fait donc dès le chantier de construction notamment avec la production de déchets jusqu’à l’utilisation du bâtiment avec la consommation d’énergie et l’émission de carbone.

 

energie-carbone

 

Le label Énergie-Carbone

 

Le label Énergie-Carbone également appelé label E+C- vient compléter le référentiel carbone.

 

Les objectifs du label E+C-

 

Le label E+C- vise à anticiper la nouvelle réglementation thermique prévue pour 2020. L’objectif est double :

  1. favoriser la production d’énergie renouvelable par le bâtiment lui-même. Ce qui correspond au «  E+ » ;
  2. diminuer la production de gaz à effets de serre et donc les émissions de carbone. Ce qui correspond au «  C- ».

A terme, la volonté du gouvernement est d’encourager la construction de BEPOS c’est-à-dire de bâtiments à énergie positive qui sont capables de produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment.

 

Qui peut prétendre au label E+C- ?

 

N’importe quel maître d’ouvrage peut participer à la phase d’expérimentation. Toutefois, pour obtenir le label Énergie Carbone il faudra s’inscrire dans une démarche de certification auprès de l’un des organismes agrées.

 

Les différents niveaux d’exigence de l’énergie carbone

 

Le label E+ C- catégorise les bâtiments selon leur niveau de performance. Il existe ainsi quatre niveaux de performance énergétique reposant sur le bilan BEPOS et deux niveaux de performance environnementale en fonction de la quantité d’émissions de carbone produite. Le bâtiment idéal aurait donc une notation de Niveau 4 en termes d’énergie et de Niveau 2 en termes d’émission de carbone.

 

Les avantages du label Énergie Carbone

 

Le principal avantage du label Énergie Carbone est de lutter contre le changement climatique en protégeant l’environnement. Afin d’encourager les particuliers et les collectivités à construire des bâtiments à énergie positive, le label Énergie Carbone donne droit à un bonus de constructibilité. Dès lors, un maître d’ouvrage bénéficiant de ce label, peut offrir à ses clients la possibilité de construire sur une surface plus grande que celle initialement autorisée.

 

Le label Énergie Carbone a donc pour objectif d’accompagner les professionnels du bâtiment, les collectivités mais aussi les particuliers vers des modes constructifs plus respectueux de l’environnement. La RT 2020 sera l’aboutissement de cette transition.

Share This