Depuis le 10 juillet 2020, le DTU 45.10 concernant l’isolation des combles par panneaux ou par rouleaux en laines minérales manufacturées remplace le DTA Isolation des combles n° 20/15-354 et le CPT 3560_V2. Quel est le champ d’application du DTU 45.10 et quels sont les apports de ce texte ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir dans cet article.

 

Quel est le champ d’application du DTU 45.10 ?

 

Le DTU 45.10 homologué en juin 2020 établit les règles spécifiques pour les travaux d’isolation des combles perdus ou aménagés avec de la laine minérale manufacturée, c’est-à-dire de la laine de roche ou de verre se présentant sous forme de de panneaux ou de rouleaux, et ce peu importe qu’elle soit surfacée ou non. Il précise également les principes de mise en œuvre à suivre pour l’isolation des points singuliers comme les raccords d’angles ou le passage des canalisations.

 

dtu-45-10-isolation

 

Ce DTU 45.10 isolation laine minérale s’applique aussi bien dans les constructions neuves que dans le cadre d’un chantier de rénovation.

De plus, il s’applique à tous les bâtiments présents en climat de plaine. Cela correspondant à l’ensemble de la France métropolitaine hormis les zones classées en climat de montagne.

Toutefois, le champ d’application du DTU 45.10 est limité aux bâtiments présentant une hygrométrie faible ou moyenne et qui ne sont pas équipés d’un système de climatisation.

Quels sont les principaux apports du DTU 45.10 isolation laine minérale ?

 

Le DTU 45.10 isolation laine minérale est venue préciser le recours aux isolants semi-rigides ou rigides pour les combles aménagés et les cas où la mise en place d’une membrane pare-vapeur est nécessaire.

Des isolants semi-rigides ou rigides pour les combles aménagés

 

Le DTU 45.10 confirme de manière très explicite que les combles aménagés doivent être isolés avec un matériau isolant semi-rigide ou rigide en rampants et pieds droits.

Il opère donc une distinction avec les combles perdus et les plafonds en ossature métallique qui eux peuvent continuer de recevoir des isolants souples.

Cette exigence d’utiliser un isolant semi-rigide ou rigide pour les combles aménagés s’explique par le fait que ce type d’isolant se maintient davantage au cours du temps.

Pour déterminer si un matériau isolant en laine minérale est souple, semi-rigide ou rigide, des tests sont réalisés pour évaluer leur déviation en l’absence de support. Pour être considéré comme semi-rigide ou rigide, l’isolant doit présenter une déviation moyenne inférieure à 0,12 mètre.

 

dtu-45-10-combles

Des précisions sur la mise en place d’un pare-vapeur

 

L’autre principal apport du DTU 45.10 isolation laine minérale concerne l’usage d’un pare-vapeur. Le texte énonce ainsi les cas où il est obligatoire d’installer un pare-vapeur pour éviter l’humidification excessive de la charpente.

En présence de combles aménagés, la mise en place d’un pare-vapeur est nécessaire dès lors qu’un écran de sous-toiture HPV est utilisé ou si la toiture est entièrement refaite. Il est également obligatoire dans les zones très froides. Le pare-vapeur doit être présent en continu de l’égout au faîtage.

Concernant les combles perdus, le DTU 45.10 reprend les règles du DTU 45.11 relatif à l’isolation par soufflage qui prévoit l’installation de la membrane quand un plancher est posé au-dessus de l’isolant, en présence d’un plafond non étanche à l’air ou pour les maisons à ossature bois, par exemple.

 

Le DTU 45.10 relatif à l’isolation des combles par panneaux ou rouleaux de laines minérales manufacturées vient remettre en cause certaines pratiques notamment pour les combles aménagés. Il est donc important de bien les avoir en tête pour vos futurs chantiers.