Parler de contrainte en architecture c’est faire un pléonasme tant l’architecte ou le paysagiste n’exerce son métier que sous la pression d’innombrables contraintes. Ecologique, sitologique, sociétale, économique, normative… Devant ce constat oppressant, quelle place reste-t-il pour le rêve ?

Nicolas Laisné et Raphaël Besson expliquent avec talent que la contrainte est avant tout une affaire de perspective. De chaque difficulté naît une opportunité. En travaillant à Bueno Aires en Argentine, le chercheur en innovation urbaine Raphaël Besson se souvient des longues listes de contraintes qu’il réceptionnait avant d’étudier un projet architectural. De ces normes complexes, il en a fait une méthode de travail.

S’avoir s’entourer, la nouvelle essence du métier

Pour sa part, Nicolas Laisné a bien compris que les architectes du 21ème siècle se comporte d’une manière totalement inédite. En redescendant de son piédestal, l’architecte moderne sait désormais s’entourer des bonnes personnes. Nicolas Laisné parle volontiers de son métier comme celui « d’un bâtisseur d’équipe ».

Alors, comment sortir des normes pour construire tout en continuer à rêver ? La réponse, dynamique et captivante, est proposée par deux esprits modernes qui enchantent nos oreilles pour cette nouvelle émission de « Désirs d’architectes », enregistrée sur le plateau de Batiradio en janvier 2019.

À l’antenne :

Pour évoquer ce sujet, Cendrine Dominguez reçoit sur le plateau de Batiradio :

  • Raphaël Besson, chercheur en innovation urbaine, basé à Madrid
  • Nicolas Laisné, architecte, son agence est installée à Montreuil
  • Guillaume Loizeaud, directeur de la division Construction, Reed Expositions France, directeur du Mondial du Bâtiment.

Chaque mois, retrouvez les émissions Désirs d’Architectes sur Batiradio.

Architecture et contraintes

sur Batiradio, la voix du bâtiment