Originaire du Royaume-Uni, la certification BREEAM est devenue la norme pour évaluer la qualité d’un bâtiment d’un point de vue environnemental. A ce jour, quatre-vingt trois pays l’utilisent comme référence et plus de 500 000 bâtiments ont été certifiés. Mais qu’est-ce que la certification BREEAM et en quoi est-elle différente du label HQE, c’est ce que nous vous proposons de découvrir.

 

Qu’est ce la certification BREEAM ?

breeam-logo

La certification britannique BREEAM, ou Building Research Establishment Environmental Assessment Method, créée en 1990 est devenue le standard international pour évaluer l’impact environnemental d’un bâtiment pour une architecture plus écologique.

Les critères pris en compte pour l’analyse du bâtiment sont :

  • la gestion de l’énergie ;
  • le niveau de pollution des bâtiments ;
  • la gestion de l’eau ;
  • la valorisation des déchets ;
  • l’utilisation de process innovants ;
  • le management des personnes ;
  • l’accès à des transports durables ;
  • la santé et bien-être des occupants.

Par conséquent, la certification prend en compte l’aspect environnemental, mais aussi l’aspect humain.

L’analyse porte sur l’évaluation de ces critères lors de la conception du projet, et tient également compte de toute la durée de vie du bâtiment.

Cet organisme attribue un score à chaque bâtiment analysé en lui donnant des crédits en fonction de ses performances. Selon le score, une mention passable à remarquable est décernée au bâtiment.

Un référentiel spécifique a été mis en place pour chaque type de bâtiment. Ainsi, un hôpital n’est pas évalué de la même façon qu’un immeuble de bureaux ou qu’un centre commercial.

Obtenir la certification BREEAM coûte en moyenne 8780 € pour une surface de 10 000 m².

 

BREEAM et HQE : Quelles différences ?

 

BREEAM et HQE sont des certifications qui permettent d’attester de la performance environnementale d’un bâtiment. Cependant, elles n’ont pas exactement la même portée ni le même fonctionnement.

La méthode BREEAM s’est exportée à l’international, car son mode d’évaluation est simple, souple et peu coûteux.

Le label NF HQE pour Haute Qualité Environnementale est uniquement applicable en France. Son cahier des charges est particulièrement exigeant avec ses quatorze critères d’évaluation. Elle est aussi plus coûteuse que le BREEAM.

 

breeam-immeuble

 

Pourquoi faire certifier un immeuble de bureau BREEAM ? Les avantages pour l’entreprise

 

Une entreprise dont le bâtiment est certifié BREEAM peut mettre en avant ses efforts en faveur du développement durable notamment dans le cadre de sa communication RSE. Au-delà de l’aspect positif pour l’environnement, l’entreprise valorise son image auprès de ses clients. Les valeurs éco-responsables peuvent en effet être un critère de choix des prestataires et fournisseurs pour certaines entreprises.

D’autre part, elle réduit ses coûts de fonctionnement en réalisant d’importantes économies d’énergie et d’eau.

Un tel bâtiment durable favorise également le confort et le bien-être des salariés.

Enfin, un immeuble certifié BREEAM permet de mieux valoriser le patrimoine immobilier. Il sera plus facile de louer les locaux pour un loyer élevé. De même, en cas de revente.

 

La certification BREEAM est une méthode d’évaluation de l’impact environnemental d’un bâtiment qui est considérée comme un standard dans son domaine. Elle est d’ailleurs utilisée dans de nombreux pays. Elle ne tient pas uniquement compte des aspects techniques du bâtiment puisqu’elle prend également en considération les aspects humains ainsi que la biodiversité et l’écomobilité.