Quels sont les acteurs du bâtiment qui utilisent le BIM ?

Le BIM, ou Building Information Modeling, est l’un des principaux éléments de la transformation digitale du secteur de la construction. Rassemblant toutes les données d’un bâtiment ou d’une infrastructure, il est également indispensable pour réduire les coûts et accompagner la transition écologique. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’Etat français a encouragé de nombreux corps de métier à l’utiliser.

Mais qui utilise précisément le BIM ? Quels sont ses avantages ? De la conception à la démolition d’un bâtiment, de plus en plus de professionnels choisissent de travailler avec la technologie BIM. Nous allons découvrir l’ensemble des acteurs qui ont fait du BIM un outil d’efficacité et d’innovation pour la construction d’un bâtiment.

Qui utilise le BIM et pourquoi ?-1

Les avantages du BIM pour les acteurs de la conception d’un bâtiment

Avant le lancement des travaux, la conception d’un bâtiment fait intervenir différents professionnels. Mais en quoi le BIM représente-t-il un outil de travail avantageux ? Qui sont ces professionnels chargés de la conception qui utilisent le BIM pour optimiser leurs méthodes de travail ?

Le rôle du BIM pour les architectes et cabinets d’architecture

Lors de la création des plans d’un bâtiment, l’architecte travaille sur un modèle en 3D et des plans en 2D. S’il apporte des modifications, la structure complète du bâtiment s’adapte alors de façon dynamique et automatique grâce à l’utilisation d’une nouvelle technologie : la technologie BIM. En effet, le BIM supprime les erreurs de géométrie qui peuvent se produire à la suite de modifications.

Mais le BIM va au-delà de ces corrections automatiques. Il vérifie que la conception correspond aux normes en vigueur, ce qui représente un autre avantage pour les cabinets d’architecture. Pour finir, il existe différents logiciels BIM, comme le logiciel Revit ou le logiciel Allplan. En fonction du logiciel choisi, les professionnels de la construction ont la possibilité de visualiser des photos d’architecte en temps réel.

Le BIM comme outil de travail des bureaux d’études et des ingénieurs

Qu’il s’agisse du calcul des structures ou de l’ingénierie des fluides, les bureaux d’études et les ingénieurs trouvent dans le BIM une réponse efficace à leurs différentes problématiques. Par exemple, les ingénieurs n’ont pas à refaire les plans du bâtiment parce que les plans sont déjà présents dans le BIM et parce que le BIM est un outil collaboratif. Travailler sur les mêmes plans réduit considérablement les possibilités d’erreurs.

Enfin, le BIM permet l’enrichissement de la modélisation 3D par les éléments d’installation comme :

  • les tableaux électriques ;
  • les gaines de câbles ;
  • les chemins de câbles ;
  • les boîtes de dérivation ;
  • etc.

Ainsi, les ingénieurs vérifient instantanément des conflits potentiels entre la partie structurelle et la conception de l’architecte.

Les raisons pour lesquelles le BIM est plébiscité par les maîtres d’oeuvre

Le maître d’oeuvre joue un rôle central dans la construction d’un bâtiment ou d’une infrastructure. En charge du projet de construction, il est le garant du calendrier et du budget. Le BIM est également plébiscité par les maîtres d’oeuvre pour différentes raisons :

  • le BIM calcule les coûts de façon automatique et permet donc de faire des économies ;
  • le BIM facilite la collaboration entre les différents intervenants et fait gagner du temps ;
  • le BIM répercute d’éventuelles modifications sur l’ensemble des vues d’une maquette, ce qui limite les erreurs ;
  • la maquette numérique 3D du BIM permet de confirmer la qualité de construction d’un point de vue environnemental et fonctionnel.

Nous le voyons, les différents acteurs de la conception d’un bâtiment ne reconnaissent que des avantages au BIM. Mais qu’en est-il des entrepreneurs et des fabricants ?

Qui utilise le BIM et pourquoi ?-2

Entrepreneurs et fabricants : le rôle du BIM dans la construction d’un bâtiment

Lors de la construction d’un bâtiment, ce sont de très nombreux intervenants qui se succèdent ou, parfois, travaillent en même temps. Différents entrepreneurs et fabricants se relaient pour participer à la construction d’une structure. Mais comment coordonner leurs actions et éviter les erreurs tout en respectant les délais et les budgets ?

Le modèle 3D du BIM au centre de la construction d’un bâtiment

Le fait que le BIM propose un modèle 3D unique représente plusieurs avantages. Pour commencer, ce modèle 3D est l’unique modèle existant tout au long de la construction du bâtiment. Il sert donc de base de travail à l’ensemble des fabricants et entrepreneurs. Deuxièmement, le modèle 3D du BIM permet d’anticiper des problèmes. Cela signifie que d’éventuels conflits de construction peuvent être anticipés et donc corrigés.

Pour finir, les entrepreneurs travaillent sur un document unique. Ainsi, s’ils apportent des modifications, toutes les données sont mises à jour instantanément, comme :

  • le délai de construction ;
  • le budget ;
  • la liste des matériaux et des équipements ;
  • etc.

Les matériaux et équipements nécessaires à la construction d’un bâtiment

Voici un autre avantage du BIM pour les fabricants et entrepreneurs. Non seulement le BIM contrôle en temps réel le planning et le budget, mais le BIM permet également d’extraire la liste des matériaux et des ressources nécessaires. Ainsi, étape par étape, les fabricants peuvent récupérer les matériaux dont ils ont besoin pour :

  • anticiper des commandes aux sous-traitants ;
  • prévoir les dates de livraison des matériaux sur le chantier de construction.

Le BIM et les propriétaires et gestionnaires de patrimoine

Le BIM permet de couvrir le cycle de vie complet d’un bâtiment et regroupe une base de données unique. En effet, chaque étape de construction est consignée dans le BIM grâce à une compilation d’informations détaillées. Ainsi, c’est tout le cycle de vie d’un bâtiment que le BIM permet d’analyser et de documenter : sa conception, sa construction, sa maintenance, son exploitation et sa destruction.

Après le processus de conception et les étapes de construction, nous allons voir que le propriétaire, parfois maître d’ouvrage, et le gestionnaire de patrimoine utilisent également le BIM pour différentes raisons.

Le DOE nécessaire pour l’exploitation et la maintenance des bâtiments

L’objectif du PTNB de 2015, ou Plan de Transition Numérique du Bâtiment, était de favoriser les constructions en BIM pour leurs nombreux avantages dont le ” carnet numérique de suivi et d’entretien du logement “. En effet, le BIM étant une base de données complète du bâtiment, il est possible d’en extraire un DOE, ou Dossier des Ouvrages exécutés, ainsi qu’une maquette d’exploitation et de maintenance.

Ces deux documents sont indispensables pour l’exploitation et la gestion des travaux d’entretien du bâtiment. Le DOE comprend entre autres :

  • les notices de fonctionnement ;
  • les notices de maintenance ;
  • les recommandations sur les produits d’entretien ;
  • des formations sur les équipements et le matériel.

Ce dossier des ouvrages exécutés est donc une source d’informations disponible pour les gestionnaires de patrimoine. Ils peuvent ainsi réaliser la maintenance des bâtiments dont ils ont la charge sans avoir besoin de suivre une formation spécifique.

La technologie BIM, garante de la fiabilité des projets de construction

L’utilisation du BIM est de plus en plus développée en France et dans d’autres pays. En effet, la technologie BIM offre de nombreux avantages pour chaque phase de construction. Au-delà du suivi des budgets et du respect des délais de construction, le BIM intervient à un autre niveau de la construction : celui de la transition énergétique du bâtiment. C’est une des nombreuses raisons pour laquelle la France souhaite développer l’utilisation du BIM : parce qu’il participe activement à la transition énergétique du secteur.

Pour quelles raisons le Building Information Modeling participe-t-il à la transition énergétique du bâtiment ? Parce qu’il permet de réaliser des simulations énergétiques en anticipant par exemple le comportement acoustique, énergétique ou thermique d’un bâtiment. Ainsi, le BIM permet de faire les meilleurs choix et de contribuer à la réduction des pertes d’énergies directes. Les propriétaires et gestionnaires de patrimoine ont ainsi en charge un bâtiment plus respectueux de l’environnement et plus durable.

Pour conclure, de l’ingénieur en fluides au peintre en bâtiment, le BIM rassemble différents types d’entreprises, acteurs incontournables de la construction, autour d’objectifs communs : la réduction des dépenses d’énergie, la diminution des coûts, le gain en productivité, en fiabilité et en qualité.

Nous vous recommandons ces autres pages :